Suis-je folle..

Crédit Photo Anne He

Crédit Photo Anne He

 

Albert Einstein a dit : une question parfois me laisse perplexe: est-ce moi, ou les autres qui sont fous? Je me pose cette question trois fois par jours depuis que mon avion à attérit au Maroc…

S’il y a un raison pour laquelle je ne pense jamais rentrer, c’est parce que vivre au Maroc voudra dire devenir complétement schizophrène, mener une vie pour moi, et une autre pour les gens… ajoutons à celà le fait qu’en général quand je parle aux gens j’ai l’impression de venir d’une autre planète,alors que je ne suis pas une enfant de l’immigration, ce pays je l’ai quitté il y’a 4 ans, et avec du recul,  en 4 ans, j’ai du beaucoup changé, mais tout le reste n’a pas suivi…d’où mon choc et mon indignation…
Soyons clairs, je ne compare jamais la France au Maroc , de un parce que c’est absurde, de deux parce que j’ai toujours regardé d’un mauvais œil les gens qui disent après 6 mois passés à l’étranger: « chez nous à Paris, c’est tellement plus propre…. » que chez vous à Casa…
Ce qui me choque se ne sont pas les femmes qui se tirent les cheveux au Hamam,ni les vieux qui brulent les feux rouge… ce qui me choque et me fait peur, se sont les jeunes… ces gens de 18 ans et plus qui se mettent à  réfléchir  comme nos arrières grands parents…

Hier, une copine a donné naissance à un trés beau bébé, nous sommes partis lui rendre visite, quand une jeune fille a débarqué, avec son sac channel, son parfum l’a précédé de 10 mètres, un chauffeur qui lui porte les fleurs , elle regarde le bébé et répond: que dieu te la gardes, et que tu la vois mariée nchaalah….
cette phrase sortie de la bouche de ma grand mère a qui on a appris que le mariage est le but d’une vie , ne me choque pas, mais cette phrase sortie de la bouche d’une nana de 20 ans, me donne une claque en pleine figure…. ce n’est donc pas fini avec la génération de nos parents…. le cercle vicieux continue..une nouvelle génération va former les filles sur l’importance de se trouver un mari, la phrase « tchoufiha 3roussa » ne sera donc jamais remplacée par  » tchoufiha indépendante et heureuse… » le mariage restera la réussite ultime…

Et si seulement c’était une question de réussite, de mariage et de culture maroco-marocaine, la meilleure gifle de cette semaine, je l’ai eue d’une jeune fille de 19 ans..

Je ne me suis jamais prononcée sur les nouvelles revendications au maroc, parce que je n’y connais pas grande chose, ce que j’en sais, c’est que mes amis facebook se battent entre pro et anti marche, donc, quand entourée de jeunes bidawi, le sujet est arrivé sur la table je me suis fait un plaisir de demander des détails…
Houda , 19 ans, en 1ére année d’une grande école de commerce: « Et bien ils voulaient foutre le bordel, ils sont sortis dans les rues et ils ont eu ce qu’ils méritaient.. une bonne raclée…. »
C’est donc normal que des gens se fassent tabasser dans la rue parce qu’ils ont des revendications…

Je ne sais pas tout ce que ces gens demandent, je n’ai pas encore pris partie
mais le côté que j’ai toujours pris est celui de la liberté de revendiquer,  les gens ont le droit de parler, on a le droit de ne pas les écouter…Mais personne n’a le droit de tabasser personne,
Trouver normal que des policiers battent des gens du peuple quand on a 19ans, l’âge de la révolution, l’âge auquel on est censé nous asseoir dans des cafés et refaire le monde….c’est triste,révoltant et surtout alarmant…

Mais peut-on lui en vouloir?
C’est ce qu’on lui a appris à la maison et à l’école…  rasons les murs, et pour vivre longtemps, mange et laisse les autres manger….

Peut-on parler de révolution économique et sociale sans parler d’une Evolution des mentalités…  s’il  y’a une marche contre les pensées d’arriérés, les aprioris, la peur de zerwata, une marche contre le conformisme de notre société, une marche pour que l’ambition de nos filles aille plus loin qu’un kaftan blanc et une bague, et où la réussite de nos fils se fasse loin du nom de leurs papas…  S’il y a une marche pour nous changer les mentalités, je serai la première à marcher.. d’ici là,  je regarde par ma fenêtre et je me demande :

Est-ce moi, ou les autres qui sont fous?

Une marocaine perplexe

 

2 Comments

  • Répondre août 20, 2013

    ilhame

    Bonjour Leila, j’ai découvert ton blog hier et je l’ai littéralement dévoré.Tu as une très belle plume et un humour acide que j’adore. C’est très plaisant, surtout quand on sait que les blogs les plus populaires sont ceux où une jeune ado/ano se prend en photo sur un toit avec des colliers vintage dénichés aux puces Paul Bert.
    Bon, ça c’était pour les côtés positifs.
    Néanmoins, le billet que je viens de lire me met mal à l’aise. Je te trouve particulièrement critique sur des facettes de notre société qui justement font qu’elle est ce qu’elle est. Je pense notamment à la jeune fille-sac chanel – parfum-chauffeur : qu’a-t-elle dit de mal à part une formule de politesse utilisée par des générations et générations de marocaines depuis la nuit des temps? Au pire, on peut lui reprocher son manque d’originalité. Au mieux, on peut penser qu’elle n’en pense pas un traître mot et qu’elle a sorti cette formule, au demeurant tellement banale que plus personne n’y accorde d’importance. Perso, je leur accorde le bénéfice du doute…

    • Répondre août 20, 2013

      Leila

      Ah c’est drole de me relire! ce post remonte à 3ans, je l’ai recopié quand on a changé d’adresse mais je tenais à le garder même si j’ai changé d’avis entre temps :) je suis assez d’accord avec toi Ilham mais faut dire qu’à l’époque je chauffer pour un rien ;)

Répondre

Current month ye@r day *