Smiyete Bak ???

Aicha par David Jouary

Aicha par David Jouary ( Photo kiffe personnel parce que Aïcha est LA belle marocaine par excellence)

 

Parce que c’est férié , j’ai décidé de me lancer dans les sujets qui fâchent, parce qu’on est « cool » et qu’on sait se parler sans nous énerver, hein que c’est vrai ?

Suite à mon petit post, sur Mririda, j’ai glissé quelques « gentillesses » sur un ami Fassi , le dit ami fassi, a trouvé ça HYPER drôle il l’a même montré à sa mère , qui ne m’a pas banni de ses vendredis de couscous légendaires ( OUF l’estomac est sauvé!!) , heureusement que mes potes ont de l’humour , sinon  je serai seule au monde à cette heure-ci, mais tout le monde n’a pas cette qualité , assez rare de nos jours …

Quand j’ai posté mon article, Zed l’a directement « liké » , FAIT hyper rare , parce qu’il like très rarement, ce qui parfois est la consécration pour moi, je lui ai écrit :

- Tu te drogues ?

- Mais non , pas aujourd’hui je suis avec ma mère , mdr XPTDR

- Tu as liké ce que j’ai écris, tu ne like pas ce que j’écrit, qu’est ce qui se passe ?

- J’ai liké parce que tu as des couilles ma petite dame !

- Hmm Non j’en ai pas , NON MAIS OHHH!!!

- Tu vois ce que je veux dire enfin ! tu t’es attaqué à Fès, tout le monde n’ose pas faire ça , j’ai trouvé ça brave ! je pourrai même te payer un verre pour te remonter le moral une fois que tu te feras démonter par des fassis pas contents !

- Mais n’importe quoi, mais je n’ai attaqué personne, mais le débat n’est même pas là, mais tu n’as rien compris, je suis premier degré moi mec , faut me prendre au premier degré … tu vois ce que je veux dire ?

- Non, mais appelle moi quand tu auras besoin d’un verre ma poule !

Et j’ai eu besoin d’un verre ! J’ai reçu des emails « pas fans » et « pas fun » ( enfin ça dépend comment on voit les choses ) , de gens ( souvent des filles , parce que les hommes n’ont visiblement pas que ça à faire ) , me « traitant » d’inculte , de raciste , d’aspirante fassi ( j’ai trouvé ça bien pensé comme expression, je salut d’ailleurs Ghita qui se reconnaitra ) , et y’en a une qui a un peu chauffé et m’a dit que je voulais créer la zizanie au Maroc et soulever un mouvement anti-fassi ! j’ai pris la grosse tête , j’ai appelé ma soeur :

- Tu crois que je suis entrain de devenir Bassem Youssef du Maroc ???

- Je passe dans un tunnel je te rappelle ma poule !

- Mais je t’appelle sur le fixe là!!!

Elle a raccroché !

Je me suis assise pour relire plus posément tout ce qu’on m’a écrit et deux choses en ressortaient si je prenais le temps de ne pas m’énerver et de ne pas prendre les choses pour moi ( maturité quoi, je mérite un Chanel or what ??? )

- Toutes ( ou presque) parlaient de racisme Anti-fassi, et de complexe d’infériorité qu’on les « autres » à ne pas avoir des origines de cette belle ville

- Toutes ( ou presque) sont arrivées à la conclusion qu’il n’y'a pas de Fassi, 3roubi, soussi , qu’il n’y'a que des marocains et qu’il faut arrêter de chercher des problèmes là où y’en a pas

et toutes étaient des fassis ….

Si on parle plus « sérieusement » ( promis j’essaie ), qu’on mette de côté les susceptibilités , je vais vous écrire quelques FAITS, parce que les « lire », prendre le temps de les assimiler, prendre le temps de les projeter sur vos vies quotidiennes pourrait potentiellement aider, j’appelle ça  » Face it, embrace it, if it bothers you change it! » ( oui je parle anglais, je suis comme ça )

Je n’inventerai rien , se sont des faits ! , et là je ne parlerai pas que de Fès, je parlerai du Maroc en général :

- S’appeler Laalaoui Lemdeghri te facilite plus la vie que si tu t’appelais Lbekbouki Abd l3ziz (et ça sonne plus joli) : FACT

- Pour dealer avec des gens de Souss, vaut mieux venir de Souss, sinon faudra trimer pour gagner leur confiance  ! FACT

- Tu as au moins une fois dans ta vie été dans une situation où on t’a demandé : Weld men ntina ? tu as répondu innocemment Weld Baba ! alors que ce qu’on te demandait c’est ton nom de famille pour pouvoir mieux te « classer » FACT

- A Doukalla les pères n’aiment pas trop donner leurs filles à des « étrangers », et les étrangers c’est les « non 3roubi » , ils les trouvent avares et affamés et considèrent que les Rbati sont des creuvards parce que quand ils te servent du thé il n’y'a pas des mssemen en accompagnement! FACT

- A Fès , si tu es un Benjeloun, on te demandera de préciser de quel Benjeloun tu es ? parce que même au sein d’un même nom il y’a des variantes ….FACT

- Nos mariages sont des mariages de « familles » d’abord ! il faut que la famille soit « compatible » pour survivre aux vendredis couscous , et va rendre compatible Lebekbouki et Lemdeghri… ( ceci dit quand ça arrive , c’est souvent hilarant , et beau :) ) FACT.

Et sur ce dernier point, je vais vous raconter une histoire, celle d’une vieille copine ( devenue connaissance) qui s’appelle Bennouna ( je m’excuse d’avance auprès de tous les Bennouna qui se sentiront visé ) , elle avait un cahier de charge précis pour l’homme de sa vie , et ne le cachait pas ( j’aime les femmes qui assument même les conneries… surtout les conneries )

- Il doit être un  Fassi, qui habite Casa, vieille fortune ( elle trouvait que les nouveaux riches manquaient affreusement de classe !)  , qui a fait des études en France, dans l’ordre soit à : Sciences po, l’ENA , HEC, EM Lyon à la rigueur !

Elle a trouvé son jackpot, mais la famille du mec l’a refusé … elle n’était Fassi que du côté de son père …..

Et des histoires comme ça , on en entend TOUS les jours que dieu a fait ! et le Maroc n’est pas une exception à la règle , faut arrêter de se vexer , et voir les choses telles qu’elles sont ! En France si tu t’appelle « De la Villardiére » et que tes parents ont un château en Loire atlantique tu passes mieux socialement ! Le vrai problème chez nous , c’est qu’on nous demande  » Weld men nta » et pas « qu’as-tu fait » , et même si tu as inventé l’eau en poudre ( exemple pourri je sais) , on s’en fou , ce qui intéresse c’est d’où tu viens ! et ça c’est un FAIT ! If it bothers you CHANGE it !

Combien de fois je me suis retrouvé dans des soirées où on ma demandé : -  Pardon je n’ai pas entendu comment tu t’appelais ? Moi sourire freedent : Leila ! , lui ou elle , regard direct tranchant : – Je voulais dire ton nom de famille !

Et je peux vous assurer que parfois les gens écourtaient nos conversations quand mon nom ne disait rien à leurs oreilles …

Un jour à Paris, mon directeur marketing , un homme tout droit sorti du « Diable s’habille en Prada » , m’a dit : – Leila, vous venez d’où?

Lepen montait dans les sondages je me voyais renvoyé de France dans une felouque , mais je ne pouvais pas mentir : – Du Maroc monsieur

Il a poussé sa chaise un peu plus loin derrière son bureau pour mieux me regarder : – Mais votre nom sonne Italien …..

Moi, fière comme une poule ( je sais que l’expression est coq, mais je suis une femme voyons !) , parce que sa phrase a sonné comme : – Leila tu ressembles à Monica Bellucci: – AH, peut être, mais je ne viens pas d’Italie .

il a réfléchis 2 minutes avant de dire: – Leila , si vous cherchez un peu, vous trouverez que vous avez des origines Italiennes, parce que vous connaissez un peu l’histoire et tous ces musulmans qui ont du fuir l’Europe et se réfugier en Afrique du nord … je reste persuadé que vous  venez de la Bella Italia ! il faut être curieux de ses origines ma pauvre fille voyons !

J’avais envie de lui dire que j’étais curieuse de mes origines et que je savais que mes arrières grands parents n’ont jamais vu l’Italie, ils n’ont même pas vu la mer , et que mon nom venait d’un village en Irak … mais une Maroco/italienne qui travaille dans la mode à Paris sonnait mieux aux oreilles de mon directeur marketing .

Personnellement (et je sais que je ne suis pas la seule)  , j’ai eu la chance de grandir dans une famille, où ce que tu fais , est plus important que « Weld men nta » , mon père a d’ailleurs toujours était plus impressionné par des hommes qui viennent de milieu très pauvres ( comme lui) et qui ont réussi, que par ceux qui ont eu l’argent de leur père.

J’ai grandi dans une famille où le plus grand souci de mon père concernant l’homme que j’épouserai est :  » Dieu va – t – elle me ramener un Widadi ?? que dieu nous en préserve ! » et le plus grand souci de ma mère est:  » Va-t-elle me ramener un homme ??? »

Pour finir, il y’a bien des fassis, des 3roubi, des chlou7, des se7rawa, des Wjada … le Maroc est fait de tous ces gens là, qui ont des apriori les uns sur les autres ….. et qui ont parfois du mal à mélanger leurs enfants … mais peut être que notre mission c’est de passer de « weld men nta » à  » achnou derty », parce que franchement , même pour une Bellucci , les soirées « rappelle moi ton nom » ça commence à bien faire, et que je veux bien juste répondre : J’ai un blog et avec mes 15000 fans et bah on va révolutionner le monde !

Une marocaine pas italienne

19 Comments

  • Répondre mai 1, 2014

    Imane El Serghini P.

    J’adore ton article. Yes girl! you have big big big cojones (je suis trilingue, eh oué :D )
    Je rajoute un autre FACT, j’ai un ami fassi qui n’arrête pas de répéter mais surtout de se répéter qu’ils sont l’élite du Maroc…je comprend qu’avant, les intellectuels fassis étaient plus nombreux que les 3roubis mais cet ancien FACT ( heureusement) n’est plus valable. Je connais des 3roubis, amazight etc beaucoup mieux lotis intellectuellement, qui maitrisent les langues et le savoir et restent humbles très humbles!

    Sinon, bonne continuation, j’adore ton blog, ta spontanéité et surtout ton HONNETETE! j’adorerais tomber sur toi pour siroter un verre post ramadan sur les quais de Seine.

    Une marocaine ni fassia ni 3roubia ni amazight :)

  • Répondre mai 1, 2014

    fatima ezzahra

    Very fun and light read yet very deep, Leila some day you’ll be a best seller writer, take my word for it ;)

  • Répondre mai 1, 2014

    Hicham A.A

    Brillantissme, « S’appeler Laalaoui Lemdeghri te facilite plus la vie que si tu t’appelais Lbekbouki Abd l3ziz (et ça sonne plus joli) » je viens de dire – presque – la même chose à un ami :D

  • Répondre mai 1, 2014

    Amal

    C’est marrant, plus je te lis et plus je me reconnais et je reconnais mon entourage dans tes textes. Je partage totalement ton avis.

    Mon père est un « 3roubi » qui a su percer en ville. C’est un homme de vertu qui a travaillé pour le bien et l’intérêt de son pays sans avoir à porter de nom de famille de Ben-je-suis-fassi.

    Et c’est tellement puéril comme comportement, on continue a te catégorisé et on tente de te placer dans une échelle sociale bidon:
    - Chkoun bak? Chkoun mouk? Chkoun jdaydek?

    Ca fait bien dans ton CV que tu vienne d’un milieu bourgeois fassi… mais que tu as fait de bonnes études, que tu t’exprimes dans un arabe et un français irréprochables ou que tu ais fait le tour du monde 5 fois. On s’en fiche pas mal.

    Pour ce qui est de ton patron, je crois qu’il ne veut juste pas s’avouer qu’un étranger outre-méditérannéen, puisse penser par lui même. L’esprit colonialiste toujours présent, et la monté du front national n’arrange pas les choses.

    Bref, je fais toujours de longs commentaires, mais j’adore ce que tu fais et j’ai découvert ton blog grâce à une amie (Kawtar si tu passes par là).

    Bonne continuation :D

  • Répondre mai 1, 2014

    Sarah

    Il y a quelques mois de suis sortie en premier RDV avec un fassi, le mec se la jouait cool dans un premier temps , puis il en ai arrivé à la question à 1 million de Dollars , »quel est ton origine? » en fait il savait de mon nom de famille que je n’étais pas fassie,mais disons qu’il gardait espoir que je sois un rbatie pure (ce qui est acceptable chez eux à Fes) vu que ma famille habite Rabat et que j’ai quand même une tête de mauresque, mais mskin il a été choqué en apprenant que je suis une jeblya pure , càd je suis une de ces créatures que les fassis méprisent le plus (Jbala li 3emmrou Fes)… il a sourit poliment m’a conduite chez moi et ne m’a jamais rappelée… enfin si!!! une fois pour me demander si j’étais partante pour faire du jogging sur la corniche de Ain Diab, mais nous autres jbala ne savons pas courir, so… et j’ai enfin compris pourquoi ma mère me disait : 3mmrek tjibili chi Fassi! et moi qui la soupçonnait d’être raciste !!!

    Une marocaine pas raciste, mais un petit peu quand même

  • Répondre mai 1, 2014

    sultanbko

    Bonjour Zina :) ,
    je suis arrivé par harard sur ton blog et je ne peux partir sans te dire a quelle point j’ai aimé tes différents articles et surtout ta façon de décrire les différentes situations …
    j’ai vécu la même scène avec un policier il y a 2 mois …
    Bonne continuation !
    un Malien vivant a rabat

  • Répondre mai 1, 2014

    Chaimaa

    Dieuuuu comme tu me fasciiiiiines <3

  • Répondre mai 1, 2014

    Sana

    So true! Expérience vécue, en discutant avec un fassi, la première chose qu’il ma ‘a demandé après les banalités de la ville d’origine, c’était mon NOM DE FAMILLE! ce qui m’a scotché, car on ne demande pas ce genre de choses lors d’un premier échange avec une fille… bizarre nous sommes, les marocains.. Je suis chel7a et je confirme le racisme existe partout même chez nous!!! A nous de changer les mentalités…

  • Répondre mai 1, 2014

    Hyperion

    Assez marrant je l’avoue, surtout venant d’une fille marocaine à Paris qui est dans le monde de l’art. (Cliché de merde: check!)
    En lisant ton article, tu m’as plongé dans un passé un petit peu douloureux où j’adorais lire des livres en arabe, et il y en avait un de Najib Mahfoud ou Jabran khalil Jabran qui racontait en substance l’histoire d’un enfant de cordonnier qui voulait briller en diplomatie mais qui s’est vite heurté à la dure réalité du système qui lui demandait ce que faisait son père, il répondit que d’abord il ne se définissait pas par le métier de son père mais par ce qu’il est, ensuite il répondit à peu de chose près ceci: « si tu tiens à connaitre le métier de mon père, sache qu’il remet droit dans leurs bottes les plus grands nobles de ton Royaume… »
    Sache que ton patronyme peut dans certains cas être un obstacle, mais au Maroc si tu as assez de cran et de franc-parler tu brilleras par ton authenticité (ce qui manque cruellement chez les fameux Fassi), en France tu devras lutter contre la pré-xénophobie de base, mais une fois que tu auras commencé à parler sans accent, sans encombres et que tu humilies à l’écrit les « français de souche », ils te porteront sans aucun doute leur plus grand respect!

    Courage! Nous tiendrons bon, et nous vaincrons xD

  • Répondre mai 1, 2014

    Soukaina

    Tropp drole :) J’adore la fraicheur avec laquelle tu ecris. La tristesse de ce sujet ne t’a pas empêché de lui donner une touche humoustique réussie. Mon passage préféré (j’en ris toujours)  » le plus grand souci de mon père concernant l’homme que j’épouserai est : » Dieu va – t – elle me ramener un Widadi ??  »
    Au plaisir de te relire bientôt

  • Répondre mai 1, 2014

    Anass

    Je ss partiellement d’accord avec toi, d’accord psq ce genre de personne existe, et pas d’accord psq ca fait trop cliché
    Je prend juste mon exemple, je ss de fes, habite a fes, de pere jebli pur, et d’une mere fassia pure, hybride quoi, je trouve du plaisir a visite ma famille paternel au environ de taounate, comme je trouve du plaisir a passe du temps avec ma famille maternel
    Sauf que (et revenant a la partie avec la quelle je ne ss pas d’accord) mon physique est plutôt fassi, ce qui me pause des problèmes avec les gens qui croivent a ce cliché!
    Mais sinn, 9so7yte rasse djbala! :D

  • Répondre mai 2, 2014

    Benyahia Tabib

    Trop cute ton article Leila…étant fassi moi même, je ne trouve pas ce ke tu dis choquant. Tu ne fais ke constater et partager ton vécu. K est ce k on s en branle de nos différences. On ne peut pas se permettre, nous marocains, de rejeter une appartenance et reproduire chez nous ce k on subit déjà à l étranger. Continue…tes articles sont pleins d humour et donnent envie d aller voir plus loin dans le blog…ne te décourage pas…tes 15.0001 fans sont là…Bises de Montréal!

  • Répondre mai 2, 2014

    Karamelita

    Mais quel article Leila … J’adore
    j’ai affiché un grand sourire en lisant la remarque de ton boss , j’ai eu exactement la même de la part d’un de mes profs durant ma première année en France

  • Répondre mai 3, 2014

    Nezha

    J’adore ton blog et j’adore toutes ces situations que tu raconte avec tellement de fraîcheur, et surtout de l’auto-ironie. Concernant ce phénomène de « Dick measuring » ( yak c’est comme ça que ça s’écrit) , cela m’a toujours amusé de voir des gens se livrer à ce combat de coqs, mais le plus marrant, c’est qu’en lisant ton post, je me suis rendue compte que, OMG, moi aussi je le faisais à certains moments :o Pas avec tout le monde, mais juste quelques personnes. Incroyable mais vrai. C’est super intéressant de se confronter à ses propres failles. Ça fait grandir….ou pas! Gros bisous et continue.

  • Répondre mai 10, 2014

    reda

    anabari = anna di bari :P leila t as une sous couche italienne :D

  • Répondre mai 26, 2014

    noura

    Bonjour Leila,

    Dire que ce que tu as écrit est vrai m’est complètement indispensable… Mais ce que la plupart ne comprennent pas, c’est que l’on soit 3roubi, Fassi, Chel7, Tangerois…. on est les mêmes . Moi même je suis d’origine pure Statiya » 3roubiya », et j’ai vécu à agadir, par contre j »ai méprisé chlou7 car c’est en vivant avec eux que j’ai compris qu’ils étaient un peu racistes. Leur dire que je suis 3roubiya, la réponse qui me vient directement » Achnou jabek l Agadir, khelik hir fssetat »… Hahahahaha
    C’est vrai qu’ Agadir, Bent ************ m’a facilité la tâche plus ou moins car mon père a commencé sa carrière avec 10 dhs à la poche pour se forger une bonne place parmi les chleu7… Mais n’empêche qu’on appelle Settati lihadi itakhoud lina rze9na…. Et je pense que c’est dommage.
    By the way, félicitations pour tes articles, j’adore car c’est la réalité dans laquelle nous vivons et faut pas la nier.
    Bonne continuation :)

  • Répondre juillet 20, 2014

    Mehdi Wydadi

    Je pense que la suprématie Fassie n’est plus comme avant. A un moment, l’élite Marocaine était à Fes et la première université était à Fes…ça en découlait …

    Un mec ou une fille qui vous sort encore ces vieux clichés sont has been et sont à zapper.

  • Répondre novembre 11, 2014

    oum taha

    merci mille fois pour toute cette vérité, ça fait très mal ce genre de situation et sa laisse des blessures dans le coeur nous sommes tous des marocains du nord au sud et de l’est à l’ouest sans différences
    et nous devons être une seul main pour développer notre pays et vivre en paix

Répondre

Current month ye@r day *