Montréal: Let the Light be

Montréal

Montréal

J’ai toujours pensé: Si dieu n’a pas jugé « utile » de changer la lumière du soleil pour fitter parfaitement les courbes d’une ville , pourquoi je jugerais « utile » de m’intéresser à la ville ….

 

Très peu nombreuses, sont les villes que j’ai visitées, et où j’ai pensé : Dieu a jugé utile de donner une certaine lumière spéciale, unique et bluffante….. et comme par magie, ce que j’appelle la magie de la lumière, je tombais amoureuse

 

_DSC8100bJe suis tombée amoureuse de Paris à l’âge de 15 ans, car j’ai vu une photo qui a capté parfaitement la « lumière » autour des Tuileries , et depuis j’ai visité des villes et des villes, mais la théorie de la lumière s’est déclenchée dans peu d’entre elles

- Louxor et de là toute l’Egypte , en descendant le Nil, le soleil quand il se lève sur Louxor, donne l’impression de lui faire une révérence

- Washington, et la lumière de fin d’après midi , chaque rayon vient poser un baiser sur les tombes d’Arlington

- Rabat, et le couché du soleil , le soleil aime Rabat, il la serre dans ses bras dans un ultime geste d’au revoir, impatient de la revoir le lendemain

- Foz de Iguazu, cette lumière constante sur les chutes, cette lumière qui crie la magie et le perfectionnisme du « créateur »

- Et enfin et non des moindres New York, la lumière à New york, est « joueuse », « taquine » , « discrète » et souvent très « secrète » dans so « extravagance »… la lumière à New York est changeante , mais stable à sa manière. Le soleil, éblouie par une ville au mille facettes, lui donne ses milles et une lumières …

Je suis arrivé à Montréal il y’a deux jours, sous un ciel nuageux, j’ai vu pourtant la lumière en traversant le pont qui me coupait de la ville… et hier en faisant mon jogging autour du parc, ma motivation pour terminer chaque kilomètre était de me dire , qu’au coin de la route, au détour du parc, là où mon Km se termine et qu’un autre commence, je pouvais lever les yeux au ciel, et voir le sommet d’une falaise sous une lumière spéciale

Louxor

Louxor

Un sourire s’est dessiné sur mes lèvres, car j’ai su, j’ai su que dieu a jugé utile de donner une lumière spéciale , pour fitter les courbes de Montreal, et juste comme ça, au détour du 3éme Km je tombais amoureuse ….

 

Une marocaine à Montréal

 cp_new_york_city_in_fall

3 Comments

  • Répondre septembre 12, 2013

    Faiza

    Ah tu étais à Montréal! C’est bien dommage, j’aurai voulu te rencontrer. Une autre fois maybe.

    • Répondre septembre 12, 2013

      Leila

      J’y suis encore Faiza :)

      • Répondre septembre 13, 2013

        Faiza

        We should totally meet…if you want to I guess. But don’t expect me to buy you shoes, maybe a drink lol. Fais moi signe par email.

Répondre

Current month ye@r day *