Les dimanches du mâle : Apprenti boyfriend

 

marock3

Vous allez devoir m’excuser, car j’ai décidé de garder mon algorithme pour moi. je vais vous en faire part une fois marié ou bien une fois mort, quand on aura écrit sur ma tombe « Voici ce que mes parents m’ont fait subir et que je n’ai voulu pour personne »

Par contre ce qu’on peut retenir c’est que c’est difficile de trouver quelqu’un et c’est encore plus difficile de le garder, car après l’avoir trouvé il y a l’épreuve de la vie de couple à réussir, pour certains c’est quelque chose de totalement naturel pour d’autres c’est la mer à boire.
Quand un mec qui n’a connu que des relations one-shot passe en couple c’est comme lorsque tu as offert à ton père son premier forfait mobile illimité et il a continué à te bipper pour que tu le rappelles. Tout est nouveau, tu réapprends tout dès le début, A B C D….

Tu commences d’abord par apprendre des choses sur toi même…

Tu apprends par exemple que tu ronfles! oui, tu ronfles…comme ça…normal!… et tu apprends aussi à enregistrer ta copine pendant qu’elle dort pour lui prouver qu’elle ronfle elle aussi, bon OK ce n’est pas du tout le même ronflement, mais tu t’en fiches, tu veux pas être redevable dès le début…

Tu apprends que tu t’appelles « bébé », et tu apprends en même temps que tu es une vraie pourriture car toi quand tu appelais « bébé » c’était quand tu oubliais le prénom de la nana…

Tu apprends que tu as besoin d’un accompagnement spécialisé pour faire des choses que tu as fait toute ta vie sans avoir besoin de personne: s’habiller, cuisiner, commander dans un restaurant, conduire, parler aux gens, choisir sa pizza,…etc (ouf heureusement qu’elles sont là pour nous apprendre à vivre, qu’est ce qu’on ferait sans les femmes!)…

Tu apprends que toutes tes collègues filles sont des salopes qui veulent te sauter…ta copine t’apprend aussi que t’es entouré de trop de filles et que l’amitié homme-femme n’existe pas…toi tu penses au mec qu’elle appelle « mon meilleur ami » mais tu entends sa voix répéter sa phrase fétiche « arrêtes! ça n’a rien à voir »…

Après tu commences à apprendre sur les femmes toi qui te croyais expert, en réalité, tu réalises que tu n’es qu’un élève de CM1, …
Tu apprends par exemple que la pillule n’est pas un moyen de contraception, …non non, c’est pour éviter d’avoir des boutons, ta copine jure sur la tête de ta mère à toi, c’est que c’est vrai. Premier réflex de mec: comment ça se fait que les femmes enceintes n’ont pas de boutons alors qu’elles ont arrêté la pillule ? hmmmm… ah ces femmes! on comprendra jamais leur monde…

Tu apprends que quand ta copine te demande de lui raconter ta journée, elle attend juste que tu finisses ta phrase « ouais ça va comme d’hab, et toi? » pour raconter la sienne. et là tu apprends aussi que la journée de ta copine dure pluuuus longtemps que la tienne…

Tu apprends que le pyjama de ta copine ce n’est pas le pyjama rose hello kitty que tu as vu le premier jour, non non, ça c’est l’équivalent de ton costard que tu mets pour les entretiens d’embauche. le pyjama permanent est un t-shirt large qu’elle ne met plus ou qui a quelques taches de javel, et quand il fait froid, c’est un survetement style Dolmi dans les matches de charité…

Tu apprends que les vêtements que tu mettais 3 secondes à enlever et jeter par terre, les filles mettent une heure à les mettre…tu as envie d’envoyer une lettre d’excuse à toutes les filles que tu as connu auparavant avec « Après avoir assisté à la préparation, je regrette mon comportement pendant les livraisons, si j’avais su le temps que vous mettez pour vous habiller, je ne vous aurais jamais déshabillé »…

Tu apprends que pendant leurs règles, les femmes ne sont pas plus excitées à cause des hormones, non ça c’est ce que te sortait l’autre pour justifier sa présence chez toi alors qu’elle était en arrêt maladie. Non, tu apprends qu’en réalité pendant leurs règles les femmes sont juste …chiantes! et en plus elles veulent plus de câlins car elles sont plus sensibles pendant cette période, tu as envie de lui dire « mais regardes toi, même toi tu ne te supportes pas et tu veux que je te fasse des câlins ? » mais tu ne le dis pas car tu te sens coupable, elle a réussi à te mettre les règles sur le dos. Bon, toi t’as pensé à lui coller les douleurs de la circoncision sur le dos, mais tu n’as pas su comment t’y prendre, tu n’es pas aussi doué, c’est une certitude…tu réalises que cette saloperie arrive tous les mois, et que l’état « chiante » démarre deux jours avant, une semaine en tout (sauf si tu touches le jackpot et tu tombes sur celles de 10 jours), tu te rappelles que dans un mois il y a 4 semaines, le constat est alarmant : tu passeras un quart de ta vie de couple à supporter cette créature bizarre…

Tu apprends que ta copine qui t’a piqué toute la place dans ton placard n’a plus rien à se mettre…et tous les jours. Tu apprends ensuite à faire quelque chose que tu n’as jamais faite avec une fille…le shopping. Tu te retrouves devant la cabine d’essayage à attendre, ta copine sort et te demande « Tu le trouves comment? » tu as envie de répondre « …cher! » tu dis « un peu serré mon coeur ». ERREUR, là tu as le droit à la question piège « Tu trouves que j’ai un gros cul? » Tu penses « pas aussi gros que celui de la vendeuse » mais tu réponds « heuuu Non chérie, tu es bien! » elle retient le « Heuuu », tu as le droit à une soirée « chiante » extra…

Et tu es surpris de te trouver entrain d’apprendre aussi dans les histoires d’intimité (expression pourrie je vous l’accorde, mais j’essaie d’être le moins cru, merci pour votre compréhension)….
Tu apprends par exemple à faire une autre chose que tu n’as jamais faite avec une fille sur un lit…c’est-à-dire Tu fais RIEN…Tu apprends aussi à faire l’amour, alors que ce que tu aimais c’état baiser…
Tu apprends par exemple que les préliminaires ce n’est pas une fois et puis c’est bon! non c’est à chaque fois!…tu penses secrètement à proposer de faire tout le quota des préliminaires d’un coup pendant une ou deux semaines comme ça c’est fait…mais tu ne le dis pas…au début pour rester classe…et puis parce que tu as appris à les apprécier…

Tu apprends que l’amour ne se fait pas n’importe où et n’importe quand, ce n’est pas dans la cuisine, dans le garage, les escaliers, où contre la porte de ta voisine célibataire….non, l’amour c’est la nuit, avant de dormir…après une douche, et surtout après deux épisodes de 7arim Sultan…ces salauds ont fait des épisodes de 1h15…tu apprends que ta blague de « viens je te montre les scènes coupées de la série » ne marche plus…

Tu apprends que les femmes…et bien des fois elles n’ont pas envie. Et quand elles n’ont pas envie, toute incitation est une agression…Tu apprends à ne jamais interrompre son sommeil pour une partie de jambes en l’air, car cela lui rappelle des mauvais souvenirs avec son ex alcoolique…elle ne le dit pas, mais quand la réaction de ta copine est excessive face à un comportement de ta part, ne cherches pas, c’est que tu lui a rappelé les moments sombres avec son ex…

Et puis, tu apprends que toi non plus des fois tu n’as pas envie…sauf que quand tu n’as pas envie, et bien tu n’as pas le droit de dire non, car ta copine ne comprend pas que tu n’as pas envie mais qu’elle ne t’excite plus, et ça c’est la pire chose qui puisse t’arriver….Le lendemain elle veut tout faire (et rien faire en fin de compte) : changer de coupe de cheveux, s’inscrire dans une salle de sport, te faire à manger…Tu as envie de lui dire « Take it easy chérie, j’avais pas envie parce que je venais de me branler un coup », mais tu n’oses pas le dire, elle ne comprendra jamais que des fois t’as juste envie d’un petit plaisir personnel…Pour elle, quand il y a plaisir, il y a forcément elle sur la photo…

Donc petit à petit, tu apprends à faire ce que ta copine fait…c’est-à-dire simuler…avant, tu simulais mais avant l’acte, en faisant mine de t’intêresser à ce qu’elle te racontait…maintenant tu simules pendant l’acte…et pour tenir, tu penses à la guerre en Syrie ou au visage de Mélonchon énervé…vie de merde!

Tu apprends ensuite à compter le nombre de fois où vous faites l’amour…2 fois par semaine, il y a 4 semaines dans un mois, il y a une semaine OFF, donc 6 fois par mois…Oh mon dieu!…tu réalises que tu fais en un mois ce que tu as l’habitude de faire en une journée…ce n’est pas grave, rien ne vaut un bisou de ta copine chérie…

Et puis tu apprends que le manque de libido t’arrive à toi aussi…et tu te forces à apprendre que le sex n’est pas si important, tu l’as surestimé tout ce temps….

Et puis tu apprends que la bonne est vraiment « bonne » et que la grosse boulangère est sexy…et là tu apprends que tu es fidèle, mais que la fidélité c’est de la merde quand tu as envie de tout le monde sauf ta copine…

Et puis le jour arrive où tu apprends que tu n’es pas fait pour cette vie, et que tu es fait pour être libre! …

Et là tu dois apprendre à faire quelque chose que tu n’as jamais faite…c’est-à-dire rompre…mais tu n’as pas envie de lui faire du mal, car cette fille ne t’a rien fait de mal…Tu apprends que c’est plus difficile de larguer une fille que de la pécho…tu apprends alors à penser qu’il y a une solution qui lui ferait moins mal…c’est qu’elle meurt! comme ça, tu as la conscience tranquille…c’est comme ça que tu apprends que cette fille qui est toujours malade, et bien elle est en bonne santé…elle ne meurt jamais! tu penses à la balancer aux flics pour la faire expulser, mais tu te rappelle qu’elle est française…et puis tu ne peux pas le faire car t’es gentil…c’est comme ça que tu sors la phrase bateau « C’est pas toi, c’est moi …etc » …

Et même après la rupture tu continues à apprendre de cette fille, car tu réalises que tu n’as été libre que de faire ton propre malheur…Tu réalises que tu as pris goût à toutes ces choses que tu n’as pas aimé…tu comprends qu’un couple se construit d’abord dans la différence…c’est sa richesse…tu réalises que cette fille a mis sa personnalité dans la balance du couple, pendant que toi tu as juste fui alors que tu devais faire de même…

Tu pensais que tu n’étais pas fait pour une vie de couple … aujourd’hui, tu sais que tu n’es pas assez mûr pour assumer ton rôle dans un couple.
(Cette chute m’a été soufflée par une femme :( )

Zed !

5 Comments

  • Répondre mai 4, 2014

    sak

    enfin don Juan qui reconnait que nous les femmes on a plus de courage à assumer notre rôle dans le couple, plus de respect pour la vie de couple, et bcp bcp plus d’implication je tire chapeau bas(et je te fait même une révérence).
    pourtant je me demande bien si tu n’est pas sous l’effet d’une drogue quelconque? un sédatif? un antidépresseur?une bouteille de vodka ?de vin? une substance chimique offensive pour le raisonnement et la logique? non, tu es sur ??

  • Répondre mai 5, 2014

    ambre

    on veut apprendre des choses sur les hommes pas sur les femmes :p

  • Aaaaah les femmes. Quand on est avec on a du mal à vivre et quand on est pas avec on a du mal à s’en passer. Drôle de truc l’amour ;-)

    Moi je suis expatrié en Belgique ou je suis une formation pour devenir technicien du pôle emploi et formation. Drôle de truc aussi :-) J’ai trouvé mon épouse sur un site de rencontre. Ca fait 6 ans que l’on se connait et 3 ans que l’on est marié … pour le meilleur et pour le pire qu’ils ont dit ! C’est paq que je m’en mord les doigts mais il faut savoir faire la part des choses, savoir se taire et savoir écouter.

    C’est ce que les femmes attendent en général : etre comprise, aimée, soutenue et écoutées.

    Bonne chance à vous.

  • [...] (Publié sur: Etats d’âme d’une marocaine) [...]

  • Répondre juin 11, 2014

    Yous

    J’adore la chute .. très bon raisonnement Bravo Leila .

Répondre

Current month ye@r day *