Les 3 coups de fils de midi

festival-coup-theatre-varietes-moliere-avare-2010

 

Savez-vous quelle est la différence entre quelqu’un qui s’est jeté du dixième étage et un autre qui s’est jeté du premier? Et bien pour celui du dixième, tu entends « Aaaaaaaaaaaaaaaaaah BOOM! » et pour celui du premier, tu entends « BOOM Aaaaaaaaaaaaaaah! ». Cela ne t’a pas fait rire? Et bien dommage, car c’était le seul truc sensé être drôle de ce billet.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous l’une de mes grandes passions…le théâtre! Du coup c’est moins drôle! J’ai l’habitude. J’ai toujours deux invitations, je me retrouve toujours seul au théâtre, deux jours plus tard, il y a toujours quelqu’un qui me dit « Tu aurais dû me prévenir! J’aime le théâtre », et bien cela tombe bien, j’ai deux invitations pour un spectacle dans deux jours « Heuu, qui joue? » Eh bien, des comédiens…Ah oui, je t’explique, le but ce n’est pas d’aller voir Gad Elmaleh, la seule vedette d’une pièce de théâtre c’est la pièce…Bref, vous avez compris, cette personne ne viendra jamais, et elle ne sait jamais ce qu’elle rate. Souvent, elle viendra me raconter ses problèmes deux semaines plus tard, et souvent j’ai envie de lui dire « Tu serais venu avec moi au théâtre, t’aurais pas eu ce problème ou au moins tu aurais été prévenu », mais je ne dis rien. On ne donne pas d’eau à un âne qui n’a pas soif. Donc pour celles et ceux qui le souhaitent, j’aimerais vous inviter au théâtre pour une pièce intitulée « Les 3 coups de fils de midi »…Trop tard! Vous y êtes déjà! Je n’ai que le temps de vous glisser une information : le côté cour est le côté droit de la scène, vu de la salle, par opposition au côté jardin, qui est le côté gauche. Pour simplifier, je vais utiliser le terme « centre de la scène » pour désigner …le centre de la scène. shuuuut…le brigadier retentit déjà sur le plancher de la scène…Les trois coups….Lever de rideau!

Centre de la scène….Lumière! Un jeune homme en costard seul, smartphone dans la main…très contrarié:
« C’est Yassine…réponds s’il te plait! Je ne voulais pas te blesser. Tu sais à quel point je tiens à toi…J’attends ton appel! » Il regarde le public (Un comédien ne regarde jamais le public, surtout pas…il fait semblant!) « Je m’appelle Yassine, j’ai trente-deux ans, j’habite à Paris et je suis célibataire…Enfin, je ne sais plus! Je croyais que j’étais célibataire jusqu’à cette nuit…J’ai appris que j’étais en couple et avec ma meilleure amie…Oui je sais que ce n’est pas évident à comprendre…Je vais vous expliquer…J’ai eu ce qu’on appelle une sex friend…Ah non Madame ce n’est pas le coup d’un soir…Ni un plan cul, ni un plan cul régulier, oui Madame il ne faut pas mélanger toutes ces choses! Pardon! Vous n’avez connu que des relations sérieuses? Eh bien, sachez que je suis sérieux dans toutes ces relations. Qu’est-ce que le sérieux finalement? N’est-il pas le fait d’être sérieux dans l’application des règles définies au préalable? Et bien Madame, je suis plus sérieux dans ces relations dites « pas sérieuses » que tes ex « pas sérieux » dans tes relations « sérieuses »…Bref, j’ai eu une sex friend. Au fait, je n’aime pas ce nom ‘sex friend’, cela laisse penser qu’il s’agit d’une relation basée d’abord sur le sexe, alors qu’il s’agit en vérité de ma meilleure amie…je préfère appeler cela ‘friend with benifits’ c’est d’abord une vraie amitié où on se laisse aller de temps en temps dans l’expression de notre affection dans des petits moments de tendresse sincère »…Noir sur la scène.

Côté cour…Lumière! Une sexy blonde bien taillée apparait! Elle n’a pas l’air d’être dans un bon jour…elle regarde par une fenêtre de son bureau, téléphone dans la main…Elle raccroche, déçue, respire un bon coup, jette son smartphone sur le bureau et regarde par la fenêtre à nouveau « Il est arrivé…Je l’aime bien, mais c’est inévitable! », elle se dirige vers le public « Je m’appelle Lauranne…et je suis chef d’entreprise. Je suis sur le point de virer le meilleur élément de ma boite…c’est inévitable…Oui je sais que ce n’est pas évident à comprendre…mais je vais essayer de vous expliquer…Cette entreprise est ce qu’il y a de plus cher dans ma vie…non, c’est ma vie! Et si elle ne fait que grandir, c’est parce que je ne me permets aucune fausse note…je me suis toujours appuyée sur les meilleurs collaborateurs…l’Homme idéal dans le rôle idéal. C’est ainsi que je me suis appuyée sur Alain, mon directeur général adjoint…Enfin, mon ex directeur adjoint, car il est parti voler de ses propres ailes! C’est son droit! Je ne l’ai pas remplacé car j’avais une idée bien précise sur la personne qu’il me fallait…mais un jour, j’ai reçu un jeune ingénieur en entretien, et tout de suite j’ai su qu’il était un génie…qu’il allait m’aider à industrialiser une boite qui a grandi trop vite, je lui ai donné tous les rôles d’Alain mais pas son poste ni ses pouvoirs…Au fait, je ne l’ai même pas recruté, je lui ai proposé les mêmes missions en freelance et en lui payant le double du salaire qu’avait Alain…Non seulement il a accepté mais ses yeux brillaient de bonheur…C’était mon coup de génie, il a transformé l’entreprise. Techniquement, il est 1000 fois meilleur qu’Alain, mais je le vire aujourd’hui…Car aujourd’hui, il veut être Alain »…Noir sur côté cour.

Côté jardin…Lumière! Une jeune fille allongée sur son lit…quelques larmes toujours présentes dans ses yeux. Son téléphone sonne…elle le prend dans sa main, vérifie l’identité de l’appelant…hésite deux secondes et elle le jette à coté sur la partie libre de son lit « Je m’appelle Ghita…j’ai 27 ans et je n’ai pas d’amis…Enfin je ne sais plus! Je viens d’apprendre que j’ai une meilleure amie…je croyais que ce n’était que ma pote de sorties…je n’avais pas l’impression qu’il y avait une ambiguïté…Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’apprécie cette fille…il faut que j’arrête de la voir…pardon Monsieur! J’ai entendu le Monsieur au premier rang dire « ça c’est un truc de fille : je l’aime beaucoup mais ce n’est pas son amie et en plus elle n’a pas d’amis…vas comprendre! ». Et oui Monsieur! On peut aimer quelqu’un, partager des bons moments avec lui sans que ce soit un ami…Je sais que ce n’est pas évident à comprendre…laissez-moi vous expliquer…Je traversais une période très difficile de ma vie, je venais de divorcer, j’étais très déçue, j’avais une seule envie : m’éclater. C’est ainsi que je l’ai rencontrée : une fille magnifique, bonne vivante, le genre de fille qui a toujours un plan…elle croque dans la vie à pleines dents…et pour moi c’était LA pote de sorties idéale…j’ai passé avec elle les meilleurs moments de ma vie…hahahahaha même maintenant en y pensant, il n’y a que des bons souvenirs qui me reviennent…hahahahaha elle est conne cette fille! Quelle tarée!…mais bon, c’est inévitable je dois arrêter de répondre aux appels de ma meilleure pote de sorties, car aujourd’hui elle pense être ….ma meilleure amie »…Noir sur côté jardin.

Centre de la scène…Lumière (Yassine bien sûr, je ne vais pas vous le dire à chaque fois) « Elle ne me croit pas quand je lui dis que je l’aime, que je tiens à elle, qu’elle est la personne la plus importante dans ma vie! Car dans sa tête, une seule question sans réponse l’occupe ‘si tu m’aimes, physiquement je te plais parce qu’on baise et on baise bien en plus, et puisque je suis aussi ta maitresse, ton amie et confidente alors pourquoi je ne suis pas ta femme? Suis-je pas assez bonne pour être ta femme?’ Je comprends qu’elle pose cette question, mais comment puis-je la convaincre que ce n’est pas l’histoire d’être bonne ou pas, qu’elle est peut être meilleure que ma future femme sur tous les plans. Ce n’est pas l’histoire de qui est meilleure par rapport à qui? Non, on fera surement un bon couple aujourd’hui, mais je suis un homme, ferait-on un bon couple sur la durée? Je pense comme un homme, et je me projette avec elle dans 20 ans ou 40 ans. Elle pense comme une femme et la seule explication qu’elle trouve c’est que je suis de ces mecs qui ne peuvent pas se marier avec une fille qu’ils ont déjà baisée…mais cela n’a rien à voir. On parle de ma vie, ce que j’ai de plus cher…J’ai le droit d’avoir le profil de femme que je veux pour partager mon histoire. Pourtant au début, elle aimait notre relation…la meilleure relation possible comme elle aimait dire: 1- on a réuni nos solitudes pour se sentir moins seuls. 2- ce n’est pas le coup d’un soir et donc pas de surprise. 3- On baisait quand tous les deux nous le voulions et où nous le voulions. 4- Jamais de disputes de couples, jamais de comptes à rendre en dehors de ceux exigés par l’amitié. 5- On était d’abord amis, au lieu de me raconter ses expériences, on expérimentait tous les deux les nouvelles choses. C’est encore mieux! 6- Je ne suis que son ami, elle n’est que mon amie, nous ne sommes donc pas concernés par le comportement de l’autre, ses vêtements ou ses conneries …Mais voilà tout cela est beau sur le papier, parce qu’en réalité, cela finit toujours par déraper. Oui, pour moi cela a dérapé, hier et pendant les préliminaires, elle me dit ‘Dis-moi quelque chose!’ Moi bête que je suis, je lui dis ‘Tu voudrais qu’on le fasse sur le balcon? Comme ça tu regardes les passants en jouissant, c’est excitant! Tu ne trouves pas?’ J’ai vu qu’elle n’avait pas aimé. Mais on a fini par le faire quand même, et pendant qu’on baisait elle m’a arrêté et m’a dit ‘Je t’aime….tu m’aimes?’ Mais c’est affreux! Affreux! Pourquoi vous nous faites ça? Nous, jamais on vous ferait un coup pareil! C’est normal qu’on vous sorte des trucs encensés comme ‘ça fait plaisir!’ ou bien ‘hhhhhh trop drôle’ ou encore ‘    (oui un silence)’. Eh bien moi j’ai fait pire, j’ai répondu ‘Ah…merde!’ La dame au premier rang dit que je suis dégueulasse…ben mettez-vous à ma place Madame…Mais Madame, y a-t-il plus chiant qu’une femme amoureuse? Arrêtez de dire Oooooh voyons! Et laissez-moi parler…Une femme amoureuse c’est une femme qui perd facilement confiance en elle alors que moi ce que j’aime c’est sa confiance en elle. Une femme amoureuse c’est une femme possessive alors que ce que j’aime dans notre relation c’est d’être un minimum libre, d’ailleurs c’est pour ça qu’à la base je sors qu’avec des filles qui réclament leur liberté, ces mêmes filles voudront me priver de ma liberté une fois amoureuses. Une fille amoureuse ne sait jamais expliquer ce qu’elle a et te sort souvent ‘De toute façon, tu ne me comprendras jamais’ et oui mais j’aimerais comprendre quand même. Une fille amoureuse c’est une fille qui a toujours l’impression qu’elle donne plus que ce qu’elle ne reçoit, tu as toujours envie de lui répondre ‘Mais moi je ne t’ai rien demandé, comprends le fait qu’on ne s’intéresse pas aux mêmes choses, une chose qui te rend heureuse ne me rend pas forcément heureux, la petite surprise que tu m’as fait il y a un moment, et bien je m’en battais les cacahouètes, j’ai joué le jeu pour te faire plaisir mais je ne me sens pas redevable’. Une fille amoureuse c’est une fille qui aime les disputes car cela lui donne l’impression qu’on tient à elle après la réconciliation. Une fille amoureuse a besoin d’un enfant sinon c’est toi qui le deviens. On supporte une fille amoureuse quand on a choisi ce rôle ou quand on est amoureux…Y a-t-il plus chiant qu’une fille amoureuse et qui n’était pas sensée l’être? »…Noir sur le centre de la scène.

Côté cour…Lumière! « Il ne comprendra jamais pourquoi il fait tout ce que faisait Alain sans qu’il prenne son poste…C’était le deal au début…Il est bon oui, il est le meilleur, mais il lui manque quelque chose pour que je puisse lui confier ce que j’ai de plus cher…il ne correspond pas au profil, Je le vois créer des nouveaux produits, mettre en place des processus, réaliser les meilleures présentations, mais je ne le vois pas gérer des hommes, il lui manque quelques aspects humains, qui ne font pas de lui quelqu’un de moins bon, seulement quelqu’un qui ne correspond pas au profil que je cherche et c’est mon droit avant tout car c’est mon histoire et c’est moi qui l’écris…mais voilà, aujourd’hui, il manque de motivation et le fait savoir, il est allé au bras de fer…Y-a t-il plus chiant qu’un collaborateur qui exige un poste qu’il n’a jamais été sensé occuper? C’est d’abord un collaborateur qui pense qu’il fait toujours plus que les autres. C’est un collaborateur qui pense qu’il n’a jamais eu la reconnaissance de son travail. C’est un collaborateur qui pense toujours que les autres ne méritent pas leurs postes. C’est un collaborateur qui démotive tout le monde directement ou indirectement…bref, c’est un collaborateur qui devient destructeur alors qu’il est là pour construire…Il faut qu’il parte! « …Noir sur côté cour.

Côté jardin…Lumière! « Quand je l’ai rencontrée, je savais qu’on ne pouvait pas être amies, on est différentes l’une de l’autre…elle est beaucoup plus riche que moi, elle est fêtarde et moi je suis plutôt casanière et ne suis fêtarde qu’occasionnellement…elle est extravertie et je suis plutôt réservée…mais j’avais besoin d’elle, et cela a toujours été clair, on ne se voyait que pour faire la fête ou s’amuser. Jamais je ne lui ai parlé de ma vie et jamais je ne lui ai posé des questions sur la sienne. Aujourd’hui, elle m’en veut, car elle pense que je n’ai pas avec elle le comportement qu’elle mérite. Y a-t-il plus chiant qu’une pote de sorties qui se prend pour une meilleure amie? Oui, toujours cette impression qu’elle donne plus ce qu’elle ne reçoit, mais moi je ne lui ai jamais rien demandé! » (Le téléphone sonne) Ghita regarde son téléphone…hésite un moment et finit par répondre « Oui Yassine, écoutes s’il te plait, il faut que tu arrêtes de m’appeler…c’est bon! J’ai besoin d’un peu de recul, et surtout qu’on arrête de se voir »…Noir sur côté jardin.

Centre de la scène…Lumière « Non Ghita…écoute moi! Il faut qu’on parle…là je n’ai pas le temps, Lauranne ma boss a demandé à me voir, je te rappelle plus tard ok? Tu répondras s’il te plait? À plus tard »…Noir sur le centre de la scène

Côté cour Lumière! « Entrez! »…Noir sur Côté cour.
Fermeture du rideau! Fin de la pièce!

Savez-vous quelle est la différence entre quelqu’un qui s’est jeté du dixième étage et un autre qui s’est jeté du premier? On ne pourrait connaitre la différence qu’après coup. On pense que c’est celui du premier étage qui est plus chanceux mais on ne peut l’affirmer qu’après coup! S’il se retrouve avec un handicap qui l’empêche de vivre une vie digne, il regrettera peut être le fait de ne pas avoir été jeté du dixième étage.

PS: Ne cherchez pas la pièce « Les 3 coups de fils de midi » car elle n’existe pas. Enfin, sauf si vous regardez autour de vous.

Zed !

Vous pouvez lire plus de Zed ici :https://www.facebook.com/lemasquedezed?fref=ts

4 Comments

  • Répondre juin 1, 2014

    Zee

    Brillant !

  • Répondre juin 1, 2014

    Sabrina

    J’adore tes articles Mr, Zed. J’aimerais bien lire vos écritures plus souvent

  • Répondre juin 4, 2014

    Zoé

    Ah que oui ! je dirai que presque tout le monde se retrouve acteur dans cette pièce ! :D

  • Répondre juin 15, 2014

    Abraha

    Ghita: mais mais tu peux pas être ma meilleure amie, nti b7al khti

Répondre

Current month ye@r day *