L’amour premier est toujours le dernier (?)

le-premier-amour-est-toujours-le-dernier-1104-250-400

 

 » Dans mon pays, il y a quelque chose de brisé dans les relations entre l’homme et la femme. Au sein du couple, il n’y'a point d’harmonie. l’amour est le reflet d’une grande violence. Il est trop souvent confondu avec la sexualité. Alors que la femme dit qu’il n’y a pas de sexualité sans amour, l’homme lui répond:  Pas forcément.

Ce livre raconte le déséquilibre et les malentendus entre l’homme et la femme arabes.

Les histoires qu’on y trouve ne parlent que d’amour, c’est à dire de solitude, de secret et d’incomprehension. Et puis ce besoin d’amour devient vite une recherche de soi, car pour aimer l’autre, pour donner, il faut s’aimer un peu soi-même.

Ce n’est pas si simple, dans un pays où la tradition et la religion aident surtout l’homme à asseoir sa petite puissance, alors même que rien ne peut s’y faire sans la femme »….  Taher Ben Jelloun

 

J’ai trouvé ce livre dans les cartons d’une vieille librairie, rue des écoles à Paris, un matin de dimanche ensoleillé….

Je suis d’accord avec tout ce qu’il dit , sans même commencer la lecture de ces nouvelles…

Les couples que je connais sont le stéréotype même de la culture marocaine, et dans mon enfance j’ai tout vu dans le couple de mes parents sauf l’harmonie..

Mais si j’ai acheté ce livre, c’est parce que le titre m’a fait peur….  » Le premier amour est toujours le dernier »…. il n’a pas dit « souvent le dernier ».. mais Toujours… et ça, ça a quelque chose d’effrayant ..

Et ça m’a fait pensé à un week end d’été, où j’étais invité chez un couple d’amis à mes parents qui habitent en Bretagne.. ils ont vécu 15 ans au Maroc avant de décider de rentrer finir leur jours en France, on a parlé de tout et de rien, et comme chaque soir d’été la discussion arrive aux portes de l’amour, à l’époque je sortais d’une histoire dévastatrice ,je recollais mes morceaux et essayais de me reconstruire et voir ce couple de 75 ans se tenir la main, se faire des blagues, s’aimer encore, m’a donné de l’espoir.

- ça me fait du bien de vous voir comme ça!! vous me donnez de l’espoir vous n’avez pas idée!! je ne pensais pas que ça pouvait être aussi facile d’être heureux!

Tous les deux ont éclaté de rire….: « Toi tu n’as pas idée à quel point ça a été difficile d’arriver ici !!

c’est juste qu’on est devenu trop vieux, pas assez de force pour se disputer…. »

- Vous ne me ferez pas croire que vous deux, ça vous arrive de vous disputer!

- Et pourtant oui! d’ailleurs c’est ça notre truc, ON NE FAIT QUE CA et pleins d’autres choses que ton pére n’approuverai pas que je te raconte..

- Vieux pervers!

- Tu vois? elle a toujours un mot doux pour moi… mais je savais que ça allait être dur, on savait qu’on allait devoir nous faire force tous les jours pour rester ensemble.. c’était le prix à payer…

- Et ça prend combien d’années et combien d’amour perdus pour en arriver là?

- Je ne saurai pas te dire… j’ai épousé mon premier amour….

Ces deux là, m’ont fait comprendre que des fois il suffit vraiment de s’aimer pour surmonter le reste, encore faut il le vouloir… mais qu’est ce qui arrive aux gens qui eux, n’ont pas eu la chance d’épouser leur premier amour?

Je vous dis moi, le premier amour n’est pas TOUJOURS le dernier, la preuve: Pas plus loin qu’hier je suis retombée amoureuse…. de mes nouvelles chaussures, et je vais de ce pas leur faire un bisou!

Une marocaine pensive

Soyez le premier à laisser un commentaire

Current month ye@r day *