La vie d’une autre ….

Illustration Garance Doré
Je conduis ma mini cooper sur la route côtière qui relie Rabat à Casa, j’aime sa couleur noire, assez brillante pour que je « brille » en société mais assez discrète pour mon statut de nouvelle riche …. Cadeau de mon papa pour mon retour de Paris, ma soeur appelle ça le prix de mon âme , moi je l’appelle le trophée de ma réussite paternelle …. Ils passent Jay-Z sur « Hit radio » , j’augmente le son, ça me fait penser à New york , à mes escapades dans la ville pomme et comment je marchais dans les rues de Manhatan et prenais le subway, j’y étais il y’a deux semaines, ma belle mère avait envie d’acheter des tissus pour le trousseau de sa fille, je l’ai accompagné… New york d’avant ne me manque pas, comme mon  » moi  » d’avant , futile, pauvre, et volatile , aujourd’hui je suis quelqu’un …
Je suis devenu quelqu’un le jour ou j’ai décidé de me marier , mon mari je l’ai choisi,  amour mais surtout compatibilité ont sellé notre union, j’étais une busy woman il était un busy man en devenir , je voulais rester libre en appartenant à quelqu’un , aujourd’hui j’appartiens un quelqu’un de …. Libre …
Je presse sur l’accélérateur , ouvre le toit de ma voiture, l’air marin me fait du bien, j’allume une clope, j’ai arrêté d’essayer « d’arrêter » de fumer le jour ou j’ai compris que d’autres choses nuisent gravement à ma santé , et que la nicotine n’en fait définitivement pas parti , et puis la cigarette c’est ce qui me relie encore à mon cher et tendre… Je suis au moins sûr qu’on s’allumera la clope de minuit et qu’on aura des choses à se dire… Ou pas,,,
Mais je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort , je suis quelqu’un , je l’ai vu dans les yeux de ma mère le jour où on m’a élevé sur cette 3emmaria, je l’ai vu dans les yeux de mes copines le jour où mon mari à fait la couverture de VH , je l’ai vu dans les yeux de ma grand mère , ce regard qui brille … Preuve de mon accomplissement …. Je l’ai vu dans les yeux de mon père quand il a vu comment mon mari me regardait … Mais c’était plus le regard d’un homme qui pouvait reposer enfin en paix car un autre homme veille sur sa petite fille …. Ah s’il savait mon pauvre père… Mais il n’y a rien à savoir … Je suis quelqu’un… Et c’est tout ce qu’il y a à savoir !
J’ai pris ma vie en main et pris mes décisions, quitter Paris parce que j’en avais marre de luter dans les métros quand mon père m’offrait une mini cooper, marre de vivre dans un 50 m et payer la moitié de mon salaire en loyer et l’autre moitié en voyages , j’approchais la trentaine et devait prendre ma vie en main… Me fallait un mari et des enfants , et cela ne voulait pas dire renoncer à qui j’étais voyons …
Contrairement à ce que mes amies pensent, personne ne m’a forcé à rentrer, c’était ma propre décision, je voulais du soleil, une grande maison , un chauffeur , un statut social , un homme qui m’aime et je voulais que mes enfants grandissent à l’air libre et non dans un pauvre studio parisien … Et puis y’a mes parents qui ne rajeunissent pas , il était temps d’arrêter penser  » moi » et penser  » les autres » …
J’ai froid , je referme le toit de la voiture , serre mon écharpe Vuitton autour de mon cou , mon téléphone sonne , je le chope dans mon Chanel noir laqué , je sais que ce n est pas mon cher et tendre , mais j’espère , j’espère qu’il est rentré et qu’il me cherchait .., le nom de mon assistante s’affiche , je dois confirmer mon Rdv de 11h , je chope une deuxième clope ,  je confirme mon Rdv de 11h ..
Je check mes emails d’une main, 1′assistante de mon mec me confirme qu’il est sur le vol de 14h de Shanghai , on se parle par assistantes interposées, mais c’est ce que les gens qui sont  » quelqu’un  » font …
Cela fait 5ans que je suis rentrè chez moi, ça fait 5 Ans que je suis femme de quelqu’un … Toujours pas d’enfants , pas de problème  » physique  » , mais les gens  » importants  » n’ont pas toujours le temps pour des enfants… Et puis s’il me reste une chose de ma vie d’avant c’est cette conviction que je ne porterai pas les enfants d’un homme qui ne m’aime pas…
Ma voix passe à la radio , ils repassent mon interview de la veille , mon intervention sur  » la construction d’un système social solidaire  » … Je deteste ma voix … J’éteins la radio
Eh il n’a pas que ma voix que je déteste , je déseste mon faux sourire en soirée mondaine , je déteste comment je sers les mains des associés de mon mari en sachant qu’ils materont mes fesses quand je me retournerai , je déteste comment je touche mes cheveux et comment j’éclate en rire à chaque blague stupide de mon éditeur , je déteste comment je jette 2 dhs au vieux gardien de voiture et 4000 Dhs pour un énième foulard en soie hermès … Je déteste comment mon mari regarde toutes les femmes qui passent…. Passe t il à l’action? Je déteste le fait que je ne veuille pas savoir …. Je déteste comment la fille sur un vélo , vivant dans un 50 mètres carrés et voyageant en classe éco était plus heureuse que la femme de 35 Ans dans sa villa de Rabat… Qui attend que son homme l’aime..
Casablanca la bruyante se lève devant moi,  je passerai à mon petit bureau , verrai mon journaliste de 11h, sourirai et dirai que si je suis une femme accomplit c’est parce que je suis dans un couple soudé, je sortirai déjeuner avec un éditeur potentiel , je le laisserai flirter avec moi , j’ai besoin de voir ce désir dans ses yeux, je me joue de ce désir .. Je rendrai visite à mon beau père parce que cet homme … Je l’aime … Je prendrai un café en terrasse avec des copines , je parlerai de mon shopping à New york et je les inviterai à venir voir mon nouveau salon …
Je me changerai dans mon appartement casawi avant d’aller faire ou un ou deux vernissages, je serrerai des mains, je blâmerai des copines de ramener leurs mômes quand au fond je les jalouse… Et je rentrerai chez moi, je mettrai ma nuisette en soie bleue, allumerai ma cigarette , admirerai mon vernis rouge impeccable et enverrai un email à mon assistante pour qu’elle confirme mon épilation du lendemain … J’attendrai que la voiture de mon homme entre par cette grande porte, enfilerai mon pyjama et feindrai de dormir parce que les gens qui sont « quelqu’un » …. Ne s’attendent pas …
Une marocaine dans la vie d’une autre ..

3 Comments

  • Répondre janvier 6, 2014

    mimo

    chapeau bas! bonne continuation ;)

  • Répondre janvier 9, 2014

    -kb-

    triste mais réaliste :)

  • Avatar of kb
    Répondre janvier 9, 2014

    kb

    triste mais réaliste (encore ?) :)

Répondre

Current month ye@r day *