La sage de l’été: Love is blind…

Kitty-Gallannaugh-9

Halleluja ! on a presque fini de relooker l’appart ! et saviez vous q’avec la carte de fidélité Ikea si le vase que vous venez d’acheter se casse ils vous le remboursent? parce qu’il y’a une garantie avec la carte de fidélité ( truc de fou) ….

….

C’était la séquence : on s’en fout…

bon on en était où la dernière fois?  ah oui, je disais que les mecs VRAIS ça existaient mais qu’il y’en avait pas pour tout le monde … et je sais que ça commence à vous soûler mes leasing de fou donc vamos droit au but, parlons peu, parlons de mecs vrais

Parce que j’ai beau blâmer l’homme tout le temps, ça ne veut pas dire que nous les femmes on n’est pas souvent parfois bitches pas gentilles, donc, au risque de perdre mes lectrices ( d’ailleurs je salue les 15-18 ans qui me lisent entre deux chansons des One Direction .. ;) je vais vous raconter l’histoire d’un mec vrai qui aime une fille pas si vraie que ça

j’ai connu Julien il y’a 4 ans ( bah oui Julien , j’ai dit un mec vrai , j’ai pas dit qu’il était marocain , faut pas rêver non plus… ( chill out je rigole les simo , abdoulay et compagnie ) )

 

Julien était stagiaire avec moi dans  le nord de la France, on s’est rencontré quand j’étais en galère de 10 centimes à la machine à café , il m’a offert le café, et on a passé mes 4 mois de stage à se descendre des cafés, courir dans les couloirs, faire des photocopies et se réconforter quand l’un comme l’autre se prenait un scud de son « super chef »

Julien faisait craquer les petites stagiaires de tous les services ( même moi of course, je ne suis pas lesbienne voyons… mais j’avais un mec ..) , avec ces yeux d’un bleu profond, ces cheveux bouclés et son look de gendre idéal

Julien m’emmenait au cinéma les soirs parce que mon copain habitait paris et que je me sentais seule à Lille

et moi je lui faisais des tajines au poulet parce que ça le faisait penser à sa copine… sa copine marocaine partie en échange universitaire en Espagne…

ils devaient partir tous les deux , mais … elle avait oublié de lui dire qu’elle postulait, premier bitchy moove?lui aussi trouvait, d’ailleurs il l’a quitté suite à ça … mais ça ne l’empêchait pas de penser à elle…

elle appelait, chialait, rien à y faire il ne changeait pas d’avis

elle m’envoyait des emails de menace pour me dire de laisser son mec tranquille, et me menacer de venir me botter les fesses…. et parce que je ne suis pas une warrior ( breaking NEWS) , et que je tiens à mes fesses j’ai convaincu Julien de lui parler …

mais il n’a pas fait que lui parler

en moins de 2 il était dans un avion direction Barcelone , pour une année sabbatique ….

et moi, restait dans le froid de Lille je me suis consolait avec des gaufres et autre sucreries du chnor ( d’ailleurs les traces sont toujours sur mes fesses…)

sans nouvelles de mon ami , j’ai fini par comprendre qu’il devait faire un choix et il a choisi Yousra ( PS: c’est quand même fou que les amis choisissent toujours de garder la personne qui leur « montre le 7éme ciel » , Freud avait raison » sex is the answer » ( ou était ce lady gaga?)

bref, plus de nouvelles de Julien, je suis partie m’installer à Paris, commencer un vrai job, et oublier au fil des années le beau brun au regard bleu profond…

jusqu’en mai 2011, mon anniversaire, je reçois un bouquet de fleurs à mon travail , et une carte : tu m’as manqué … J.B

on s’est revu 2 jours après, tombé dans les bras, et sur les bancs du Rosa Bonheur il me raconta sa descente en enfer, comment il a passé un an à Barcelone à faire garçon de café quand sa dulcinée allait à l’université et qu’elle faisait la fête tous les soirs, il ne comprenait pas pourquoi elle avait insisté pour qu’il vienne s’installer avec elle si c’était pour continuer à vivre comme une célibataire …

il a fini par la confronter, lui demander des explications, ceux à quoi elle répondait toujours qu’elle l’aimait mais qu’il l’étouffait ..

du coup il a décidé de moins l’étouffer et il est rentré à Lille …

elle l’a suivi 3 mois après…

Julien avait encore les yeux qui brillaient en me parlant d’elle , il me disait, : elle est perdue, c’est normale, faut que je lui donne le temps de murir … mais elle m’aime , elle m’aime comme personne ne m’a jamais aimé … avec tout ce qu’elle a vécu au Maroc je ne sais pas comment elle est capable de donner autant d’amour …

 

et ce qu’elle a vécu au Maroc? son père la giflait souvent d’où son traumatisme …

la première fois je lui ai expliqué que se sont les enfants NON giflés du Maroc qui sont traumatisés pas les autres, que si gifler traumatisait à vie , je serai internée à Berchid … mais il voulait pas comprendre, ni voir que cette fille le manipulait…

On a continué à se voir, on se voyait même à trois, elle toujours aussi possessive mais a gagné en confiance en elle donc se sentait moins menacer par ma présence, et lui de plus enclin à répondre à ces moindre désirs sans sillet

L’emmener en voyage au bout du monde où elle tapait des crises de nerfs et les faisait passer les vacances séparés

ne jamais l’emmener au Maroc rencontrer sa famille..ne jamais le présenter à ses amis

toujours refuser d’emménager avec lui,…..

ne jamais lui avoir dis OUI le jour où il s’est agenouillé dans un concert de Cold Play pour lui demander sa main..

Ils se quittaient toutes les 2 semaines , lui commençait à reconstruire sa vie, mais à chaque fois qu’il rencontrait une fille, à chaque fois qu’il y’avait l’ombre d’une chance qu’il devienne un homme heureux avec une autre femme , Youssra était là pour bondir, et le reconquérir….

 

Il y’a deux jours, je les ai invité à venir manger chez moi, il est venu seul, Yousra « avait une migraine affreuse » , on s’est isolé dans ma chambre et entre deux cigarettes il m’a dit qu’ils partaient faire le tour du monde … à ses frais… parce que leur couple avait besoin de ça

Que Yousra l’a convaincu que le voyage était la meilleure therapie, j’ai demandé s’il était sur, il a répondu : NON, je ne suis pas sûr, pas sûr du tout qu’on ne va pas nous entre tuer dans une forêt en Amazonie, mais je sais que je l’aime, que quand elle est pas là, je n’ai même pas le courage de sortir de mon lit et d’affronter le monde, je sais que vous pensez tous que je suis aveugle mais peut être que je vois en elle ce que vous ne voyez pas …

j’ai pensé ( bah oui, on voit en elle la salope qu’elle est !) mais j’ai dis: mais elle ne te rend pas heureux chéri…

il a dit: de toute façon je suis malheureux sans elle.. malheureux avec elle …

 

je savais qu’il attendait mon approbation, une approbation que je ne pouvais lui donner, comment dire à son ami que la femme qui l’aime , ne l’aime pas en retour? comment lui dire qu’elle l’utilise pour son propre égo? qu’il est sa chose, et rien d’autre … qu’elle a besoin de se nourrir de son énergie pour vivre, mais ne lui donne rien en retour

comment trouver les bons mots pour dire à son ami: cette fille ne t’aime pas, elle te veut, comme on veut une poupée, comme on se joue d’une poupée qu’on jette, et qu’on veut récupérer dès qu’un autre enfant s’y intéresse?

comment lui dire que ce tour du monde il en a besoin, mais seul, pour faire le vide, et voir plus clair

que oui, je pense qu’il est aveugle, que je pense que l’amour le rend aveugle mais qu’il y’a des choses qu’il refuse de voir, parce que c’est toujours plus facile de se voiler la face quand on a passé des années à aimer la mauvaise personne….

et tout ça je le sais, parce que tout ça je l’ai déjà vécu

alors je n’ai rien dis de tout ça

Parce que d’expérience je sais qu’aucun mot, aucune phrase ne servira à l’empêcher d’essayer de sauver ce en quoi il croit…

Je lui est allumé sa énième cigarette et j’ai dis: Hit the road Ju !

Il m’a prise dans ses bras… ce câlin de gratitude, qui veut dire qu’il sait tout ce que j’aurai pu dire et que je me suis abstenue…

Ils partent dans 2 mois, si d’ici là ils ne se quittent pas…. Yousra continuera à l’utiliser jusqu’au jour où il cessera de l’aimer, parce que la bonne chose avec les gens vrais c’est qu’il ne sont pas « cons par amour » éternellement …

je le sais … parce que j’ai longtemps habité « love bumb village » , mais ça c’est une autre histoire ( ou pas) ;)

Une marocaine confidente

Soyez le premier à laisser un commentaire

Current month ye@r day *