La saga de l’été: The serial loveeer….

calin1

Je sais je suis totalement à l’ouest avec cette histoire de saga de l’été. D’ailleurs si j’ai commencé cette saga c’est pour m’imposer une discipline sur ce blog , c’est pour vous faire plaisir et vous raconter des histoires..

Mais entre temps mon appartement est tombé en vrille, j’ai décidé de refaire la déco de mon appart, du coup je passe mes soirées chez Ikea  Maisons du monde, et monter et descendre des meubles … c’est dûr dûr pour trouver l’inspiration entre deux étagères Flikum dum..

Mais maintenant que c’est presque fini on peut se parler…. D’ailleurs je vais rattraper tout mon retard ! (leçon1 : comment se tirer une balle dans le pied.)

Aujourd’hui je vais vous parler de Yassine (d’ailleurs cette saga va vite tourner au règlement de compte.. je vous aurai prévenu était et restera toujours très impartiale.. )Yassine est un jeune homme avec qui j’ai fait l’école de commerce ; il a souvent été mon binôme surtout parce que personne ne pouvait le blairer et bosser avec lui, un peu nerveux et souvent incompris, moi j’ai toujours su m’attirer les gens qualifiés de « bizarres » parce que moi-même j’en fais partie (ça et aussi parce que j’ai la poisse je pense.)

Donc Yassine a écoulé des jours heureux avec moi à l’école, ses crises de nerfs m’amusait, et le plus loin que je m’en rappelle ça me plaisait de savoir le « gérer » … jamais notre relation n’a été autre qu’amicale, d’ailleurs il avait une copine dont il était fou in love .. .. fou in love jusqu’à ce qu’il trouve un bon job, un bon salaire et décide de « papillonner » entre les filles..

Il papillonne , papillonne , jusqu’à ce qu’il se fasse choper la main dans le sac ( en l’occurrence là la main était ailleurs que dans un sac..) sa dulcinée lucide et amoureuse lui demande d’arrêter (comme quoi les femmes ont des réactions différentes face à « la main dans le sac » moi je lui aurai foutu sa main ailleurs mais elle non.. fin de la parenthèse) , lui dit qu’ils ont « grandit ensemble » qu’elle est prête à pardonner , et qu’il est temps qu’ils officialisent leur relation !! (Ça pousse dans quel pays des femmes comme ça vous me direz.) , ce à quoi il a répondu : «  Ecoute, je suis jeune, je viens de commencer un travail, une nouvelle vie, je pense que nous deux on s’est connu un peu trop tôt.. » traduction : maintenant j’ai un peu de tune, je veux aller voir comment ça se passe à Ain Diab By night, et vu que je viens de me prendre un appart à Lwelfa, j’ai envie d’y ramener de la chair bien fraîche …

Ils se sont quittés

Elle a chouiné pendant 3 mois, et a fini par ramasser ses petits morceaux et s’est marié avec son cousin (d’ailleurs inceste ou pas inceste ? moi je dis ça se discute cette histoire)

J’ai revu Yassine pour le nouvel an à casa, fière comme un coq, nouvelle voiture, nouvelles chaussettes Celio, il a commencé par me draguer, et tu sais ce que dit un vieux pote pour te draguer ?

-          Zyaniti… (En français ça donne tu es devenue belle)

Non sérieux ce verbe veut dire quoi ? Est ce que ça a déjà marché sur une fille ?? Parce que là, le mec te dit clairement qu’avant tu étais moche

Je lui tends un mouchoir pour essuyer sa bave et lui dit : et sinon Zineb ?

Il prend son air de je m’en fous, et me dit : «  quel Zineb ? » son sourire au coin voulait en dire très long, ce qu’il ne savait pas, c’est que le téléphone arabe fonctionne du tonnerre.. Parce qu’en général on suit les couples de l’école comme on suit des séries mexicaines (pas moi bien sûr, je ne regarde que Arte)

Après des mois de « main dans le sac » et de « chair fraîche «  à lwelfa, il a réalisé qu’il était vraiment amoureux de son ex,il s’est rendu compte qu’il a laissé la seule personne qui l’a aimé quand il portait un pantalon de Derb Ghalef monté jusqu’au niveau de l’estomac, la seule fille qui sautait de joie quand il lui offrait une rose du jardin de l’école pour son anniversaire , la seule fille qui mangeait zeri3a avec lui avant de partager un big mac…  mais too late, elle avait tourné la page..

Et vous savez ce que fait un homme blessé ? Il blesse les autres …

Pas toujours, y’en a qui ont la maturité et le recul nécessaire pour soigner les plaies, reconnaître le tort et d’aller de l’avant

Et il y’a les moins forts, qui décident de faire subir leur souffrance aux autres. Lui, a choisi cette option

Il sort avec des filles, leur brise le cœur et va de l’avant avec sa vie..

Il continue à sévir à Casablanca, j’ai entendu deux ou 3 de ces histoires avant de m’ennuyer et de laisser tomber.

Il y’a de ces cas sans espoir et il en fait partie. Ces hommes qui ne comprennent pas que les femmes qu’ils fréquentent, le mal qu’ils font, les histoires foireuses qu’ils traînent ne sont que le reflet de leur personnalité.. et plus ils s’engouffrent, et moins la sortie est probable..

Et moi je dis, attention à vous mesdemoiselles, si vous ne voulez pas finir à Lwelfa. Sans sac…, mais ne virez pas parano non plus, des mecs « vrais » y’en a… mais pas pour tout le monde, et ça c’est une autre histoire J

Une marocaine balance

1 Comment

  • Répondre janvier 12, 2015

    mimi

    Coucou!
    Je viens de découvrir ton blog..
    c’est sympa ^^..
    Ça me rappelle des bons souvenirs de casa ..
    Merci !

Répondre

Current month ye@r day *