Girl Crush : The one with the magical beanz

10712869_10204133683316000_2543758895815203718_n

 

Dans la saga des mes grils crush, il y’a ma super copine, Zineb !

Je la connais depuis quand était deux pauvres affamées à Settat , on s’est retrouvé à Paris, et on se retrouve à chaque fois à Rabat, en tête à tête pour qu’elle me parle de son aventure, de ses folies, des gens tarés que dieu met sur sa route … Elle est mon crush parce que c’est la fille qui s’accroche à ses valeurs quoiqu’il arrive, c’est la fille qui ne change pas en fonction du vent même si c’est tellement plus facile de suivre le vent, c’est une fille ordinaire qui mène une vie presque extra ordinaire et qui me donne souvent trop envie de tout lâcher pour me lancer dans ma propre aventure … et c’est à elle que j’ai souvent dit: Ne lâche jamais ton rêve ton business parce que si tu lâches , alors je n’y croirai plus pour moi même ( trop de pression sur ses épaules )

Je vous laisse la découvrir , et pour les plus chanceux d’entre vus, goûter aux délices de Beanz and peaz ;)

Zineb Raji qu’est ce qui te réveille tous les matins? 

Mon alarme ?!

Depuis que j’ai décidé de faire de ma passion mon métier, je me suis réconciliée avec mon réveil. Tenter une nouvelle recette, découvrir un nouveau produit, goûter un bon plat … tant de choses que je ne peux pas faire en dormant

Quitter Paris pour rabat contre son gré qu’est ce que ça fait ? 

Ça fait mal. Culpabilité (peut être aurais je dû trouver un moyen de rester), désarroi (comment vais je y arriver ?), colère (merde, abattons les frontières !), amertume (de toute façon chez moi les belles choses ne durent jamais) …

Puis la vie repart, on reprend ses habitudes de Rbati qui aime Rabat … elle est si belle Rabat , on apprend à aimer Paris en touriste et on se débrouille pour y aller autant de fois que possible, et c’est pas plus mal

Comment on fait pour marcher en leggings dans les rues de rabat et s’en foutre des remarques des chauffeurs de Taxi ? 

Hahahha ! Comment ça on s’en fout ? on ne s’en fout pas. On se retourne, on les regarde dans les yeux, on leur dit deux trois mots qui leur clouent le bec et leur apprennent la vie.

Je ne trouve pas de raison valable à me laisser aborder de façon irrespectueuse … si certaines personnes n’ont pas eu d’introduction aux notions de civisme et de respect, je considère que c’est mon devoir citoyen de le leur faire savoir. Ceci dit, les leggings, Cristina Cordula désapprouve, alors …


12019782_10206605302464934_9024995471036079605_nAvoir son propre business, ça fait rêver et ça fait peur, y’a une recette ? 

Ouyy, s’il y a une recette, je ne l’ai pas encore trouvée. Je suis dans cette aventure depuis seulement un an et quelques, je ne peux donc pas prétendre avoir cerné tout ce qu’elle implique.

Du coup je partage avec toi un schéma de Deren Halpern, où il décrit une journée type dans la vie d’un entrepreneur et tous les états émotionnels par lesquels on passe … je trouve qu’il le fait avec tant de justesse …

Ceci pour dire que c’est une aventure qui implique beaucoup de remise en question, de prise de décision, de test, d’expérimentation, et si l’on n’est pas préparé à affronter l’échec/les revirements/les changements de direction, ou encore si l’on ne s’y lance pas pour les bonnes raisons (il ne suffit pas de détester son boss, d’avoir des collègues de merde ou de vouloir un schedule flexible), ça devient vite un fardeau, et qui dit fardeau dit zero plaisir.

Si l’on a les pieds sur terre, si l’on est conscient que c’est prenant, autant physiquement que moralement, si l’on est prêt à bosser dur dans quelque chose qui nous passionne… le reste c’est que du bonheur.

Tu fais du sport, tu cuisines, tu gères ta propre entreprise et tu trouves du temps pour une vie sociale, à quoi tu te shoote ? 

Je ne me shoote pas, faut peut être que je m’y mette :D Mon besoin en sommeil a presque doublé depuis quelques années … fini le temps où 5 heures par nuit me suffisaient. Du coup j’essaye de faire de bonnes nuits et ça aide beaucoup, le sport améliore énormément l’endurance même dans les tâches du quotidien, cuisiner en écoutant de la musique ça détend beaucoup, ça boost, garder du me-time pour un peu de lecture ou un hammam …and for everything else, there is coffee.

Comment on survit à travailler avec un chef taré? 

Faire de son mieux pour ne pas prendre les choses trop personnellement, le chef est taré, c’est son problème ça ne doit pas devenir notre problème … chercher à trouver mieux ailleurs, dire STOP quand ça commence à se répercuter sur la vie hors boulot, et surtout, ne pas tuer son boss … rester trop longtemps dans un job « abusif », en étant émotionnellement impliqué, ça peut laisser de grosses séquelles et ça ne vaut pas le coup.

Et une fois ailleurs, faire de son mieux pour considérer cette étape de sa vie comme toute autre expérience désagréable, de façon rationnelle et détachée.

Ton histoire la plus folle ? 

Waouh ! Je me rends compte que je suis assez sage, trop sage même. Pas d’histoire folle mais deux bribes d’histoires qui auraient pu l’être … avec  le lit comme point commun, ne me demande pas pourquoi.

1 : Réveillée par mon lit qui bouge dans une auberge de jeunesse à Bratislava … paniquée, « merde, qu’est ce qui se passe, la Slovaquie n’est pas une zone à forte activité sismique, f*** je vais mourir seule chez les blonds …» … et ce n’était pas un séisme, c’était le mec sur le lit d’en bas qui s’envoyait en l’air avec la nana de la chambre d’à côté, dans un dortoir de 10 personnes.

2 : Partager un lit dans un hôtel de JFK avec une dame de 50 ans, que j’ai croisée quelques heures auparavant à l’aéroport. Je ne regardais pas encore « Criminal minds » à ce moment là.

Tu vois ? Je te disais que j’étais sage.

Ta plus grande motivation ?

Self-respect.

Ton rêve le plus fou ?

12472261_491722004333732_201545718225751005_nFaire le tour du monde à vélo… mais pour ça il faut :

  • - Que Beanz & Peaz marche du tonnerre (Beaucoup d’argent à emporter avec moi et une équipe de choc à laisser derrière moi). Faisable, ça doit l’être.
  • - Apprendre à rouler à vélo. No I’m not kidding, la 7chouma
  • - Que toutes les frontières tombent car il n’y aura jamais assez de pages sur mon passeport pour autant de visas. Quoi ? tu as dit fou.

Ta plus grande fierté ?

M’accrocher à mes valeurs dans ce monde de tarés. It’s an achievement worth celebrating.

Ta plus grosse peur ? 

L’invalidité. Perdre le contrôle sur mon corps, mon esprit, ma vie. No I am not a control freak.

Un livre ? 

Deux !

The world according to Garp par John Irving / La trilogie 1Q84 par Murakam

Un film?

Deux !

Le cercle des poètes disparus / Forrest Gump

Une chanson ?

Deux encore ! pardon je suis une rebelle

Daughter by Pearl Jam / Yellow by Coldplay

Un coin dans ce monde 

Un petit coin au Café Maure à Rabat.

Et l’amour ?

C’est beau l’amour. Sinon il fait quel temps à Lille là ? trop froid paraît il !

 

1 Comment

  • Répondre avril 28, 2016

    ZOé

    J’ai Juste ADORE ! Merci Layla & Zineb pour cet article juste Inspirant ! ;)

Répondre Cliquez ici pour annuler la réponse.

Répondre à ZOé Annuler la réponse.

Current month ye@r day *