Editor’s letter : The rehab !

 

 

Garance Doré illustration

Garance Doré illustration

Samedi soir, je terminais enfin mon marathon 13 reasons why sur netflix ( and chill..) ,ATTENTION SPOILER arrive, si vous regardez ou que vous souhaitez regarder , sautez au moins 3 mini chapitres qui suivent .. ça commence now

Donc je terminais ce marathon par la scène du viol d’une ado de 13 dans un jacuzzi …

les scènes de viols dans les films … je ne sais pas si c’est vraiment utile .. si on se rend vraiment « mieux » compte de ce que des femmes violées peuvent vivre juste parce que le réalisateur a bien filmé une scène de viol…. Moi ça m’a toujours fait beaucoup de mal, dans mon âme … je me souviens de la première scène que j’ai vu … Monica Bellucci dans  Irréversible , j’avais 17 ans et j’en ai vomi … des années après quand j’y repense j’ai encore la nausée …

mais le viol n’est pas vraiment le thème de ce post.

Si j’en parle c’est pour vous dire que ce soir-là, je n’ai fait QUE des cauchemars, toute la nuit , des scènes de viol, mélangées à des scène de guerre , au chaos dans une foule dans un supermarché … bref la nuit atroce , où aucun cauchemar n’a vraiment de sens , et où tout est surtout mélange de toutes les images que j’ai ingurgité pendant toute la semaine,  et que mon cerveau vomi la nuit , m’empêchant d’avoir une vraie nuit de sommeil …

Trop d’images que je verse dans mon pauvre cerveau dès mon réveil et jusqu’à la dernière minute avant de dormir … Instagram, snapchat, netflix, TF1 … YouTube … toutes le heures voir toutes les demi heures j’ai quelque chose à regarder , à rechercher ( recette de quinoa au chèvre , ou comment devenir une bonne mère ? ou comment gérer la constipation ? …) , plein de gens que je ne connais pas et que je suis religieusement sur les réseaux sociaux.. je sais ce qu’ils ont mangé au petit déj, au dej et au diner ( d’ailleurs j’ai souvent envie d’écrire à quelques une  « attention à la constipation » )

Même dans les toilettes j’ai mon téléphone ! pendant une longue période si je me réveillais la nuit , je prenais mon téléphone pour aller aux toilettes ! j’ai enfin réussis à casser cette sale habitude …  mais avoir les yeux rivés sur les snap stories et les insta stories , et les murs d’actualités de mes amis mais surtout de gens INCONNUS qui ne font en plus rien d’intéressant de leurs vies à part poster un énième avis sur un masque L’Oréal, ou à partager le buffet du énième restaurant qui vient d’ouvrir à Casablanca ( et souvent ils sont TOUS invité comme des moutons au même évènement , donc je vois le même évènement sous différents angles … aucun intérêt .. mais je regarde quand même comme si ma vie en dépendait … ) le voyeurisme … c’est ça le maux de notre génération … et on se rend pas compte qu’on arrête de vivre notre  propre vie, tellement on est occupé à « suivre » celle des autres et nous dire que nos propres vies ne sont pas si intéressantes que ça … comment elles peuvent l’être vu qu’on n’a pas l’appartement de cette fille à New York ; ni ses amis, que nous ne sommes pas invités à la soirée de ce styliste à Marrakech… qu’on n’a pas ce sac YSL qu’elles se trimbalent toutes … on met nos vies inconsciemment en « pause » , et on hit Play sur la énième story snapchat

Mon cerveau n’en pouvait plus ! et réveillée à 8h dimanche par un énième cauchemar qui n’a pas de sens , je décidais que j’allais faire un dimanche sans écran , pas de télé, pas de téléphone, pas d’ordi … et voir ce que ça donnerai ..

Je vous relais donc l’expérience, et en toute honnêteté ce n’était pas du 100% sans écran, j’ai pris mon téléphone, pour écrire à mes sœurs , écrire dans un groupe de copines, dire bonjour à mes parents sans aller plus loin, mes sœurs se chargeront de leur expliquer.. et j’ai cliqué envoyer , même message pour tout le monde : Dimanche sans écran ! si urgence vous pouvez appeler chez mon mec !

J’ai vérifié la boite mail du boulot, vérifié les comptes Facebook et Instagram de la boite , écris le même message à mon associé et j’ai jeté le téléphone dans un coin du salon, me suis habillée et suis sortie faire le marché … depuis 6 mois que j’habite dans ce nouveau quartier jamais je ne suis sortie faire le marché dimanche , mon mari avait beau me motiver j’avais toujours quelque chose de plus important à faire…

On a enfin fait le marché ensemble, et je me sentais vraiment légère … pas de téléphone dans mon sac , un petit cabas et une vraie discussion avec mon chéri, une liste de course que je n’avais pas besoin de noter . on a acheté au rythme de nos envies du jour, de retour à la maison on a préparé le petit déjeuner , je parlais NON STOP, des histoires enfuies , drôles que je n’ai jamais raconté sortaient les unes après les autres et je réalisais à quel point ça m’avait manqué de ne pas regarder ma table à manger ni mon chéri à travers l’écran de mon téléphone  ….

Deux heures après avoir jeté mon téléphone il commençait à me manquer .. la droguée d’Instagram n’en pouvait plus j’avais l’impression de rater des histoires de malade , et je ne savais toujours pas ce que la bloggeuse B avait pris au petit déj ni si elle s’était  réveillée de sa cuite de la veille … il était temps de m’éloigner de la maison…

On a donc pris la voiture , et pris la fuite !

J’ai découvert qu’il y’avait un bar à jus dans ma rue …. Je ne l’avais jamais vu auparavant … j’ai regardé à travers la vitre tout au long du trajet , j’ai contemplé la route, mes ongles, mon mec … j’avais l’impression que mon cerveau respirait  ..

On a longtemps marché après , souvent en silence ,on a passé 45minutes à dénicher des livres ,  il m’a offert un jus de pastèque et on est rentré à la maison …

Il était 16h, depuis 7 heures je n’ai pas touché à un réseau social  et depuis plus d’une heure je n’y avais pas pensé ! début de la fin de la détox ?

A la maison c’était plus dur de résister surtout quand je me suis retrouvé toute seule… du coup fallait occuper mes mains ( une vraie droguée je vous dis !!) , j’ai bouquiné, et miracle j’étais enfin arriver à la moitié du livre que je me triballe depuis 2 mois ! je n’avais pas envie de prendre une photo  de mon livre posé à côté de mon vase à fleurs … ni de poster une énième phrase inspirante … pour une fois c’était mon livre et moi !

J’ai cuisiné , doucement, lentement , en écoutant Nina Simone, j’ai pris un long bain, en écoutant Fairouz , il était 19h30 , je décide enfin de mettre de l’ordre dans mes papiers , chose que je traine depuis longtemps ! je vois la feuille d’une contravention que je dois pour un stationnement à Lille ! qui m’attend depuis plusieurs mois, mais que je n’ai pas payé juste par flemmardise !je prends mon ordi pour la payer , un sms avec le code de paiement est envoyé sur mon téléphone je dois allumer mon téléphone… grosse panique au secours  ! je change de puce, je désactive le mode avion et avec mon code de paiement arrivent 56 messages WhatsApp ! je récupère vite mon code et repasse en mode avion …. Les 56 messages devront  attendre lundi ….

Je choisis un film calme , ( je vous ai dit que c’était pas du 100% sans écran) mais pas de scène de viol, pas d’armes, pas de jeunes filles en fleur qui se droguent, et en prime je danse sur le générique de fin avec mon chéri , et je n’ai même pas envie de raconter ça sur Facebook avec le #myhusbandisbetterthanyours !

Je vais me coucher le cerveau un peu plus léger , le téléphone toujours en mode avion, je me force à garder les yeux ouvert le temps de finir un chapitre du livre et je m’endors comme un bébé , d’un coup , comme si j’avais vraiment couru un marathon

Et je ne vais pas vous mentir, ma nuit n’était pas 100% calme, j’ai fait quelque cauchemars mais rien de comparable à ceux de la veille, et j’ai dû avoir 4h de sommeil paisible avec ZERO rêve ni cauchemar ! mais mon cerveau ne pouvait pas se « purifier » en une seule journée de zéro réseaux sociaux ! je ne pouvais pas le maltraiter pendant des mois et m’attendre à un résultat magique en une nuit !

Ce matin au réveil j’avais 121 notifications WhatsApp et 4 appels de ma mère qui pensait que j’étais morte .. mais qui n’a pas appelé mon mari pour s’assurer du contraire, donc c’est que ça allait ….

Je n’ai pas tout lu, dans le flux des vidéos et images que la famille m’envoi j’ai fait le tri, je ne sais pas comment je vais m’y prendre pour la suite , tous les jours sans écran ça va être compliqué , je vais continuer à chercher mon équilibre , ce que je retiens de cette journée c’est que ça m’a fait du bien, et peut être résultat direct de cette journée au « calme », c’est qu’aujourd’hui j’ai pris la décision de ne plus bosser depuis chez moi ! je suis une PRO home-office à fond, mais pas tous les jours, j’ai enfin réalisé que je n’étais pas productive et que pour retrouver l’énergie fallait se bouger … je vous écris donc depuis un nouvel espace de coworking où j’attends que mon associé me rejoigne , en sirotant un énième jus de pastèque ( c’est bon apparemment pour la constipation ;))

Je n’ai pas checké les stories Instagram depuis samedi donc, , et je suis sûre que la bloggeuse alfa a survécu à mon absence …

Une marocaine en rehab

 

Soyez le premier à laisser un commentaire

Current month ye@r day *