Editor’s letter : Gratitude …

11040622_10153718638322846_6143050989657267616_n (1)

 

 

Est-ce que vous « pratiquez» la gratitude ?
Depuis quelques semaines , moi je la pratique la gratitude !

Et depuis quelques semaines ma vie n’est vraiment plus la même …
mais avant de parler de mon « now » je vais vous parler de ce que j’ai fais , pendant presque un an, ce qui m’a plongé dans « limite » une grosse dépression, et a fait que j’avais des sautes d’humeur monstres !

Avec toutes les répercussions que les sautes d’humeur ont sur ma vie, celle de mon mari, et bien sûr les vies de tous les gens qui sont proches de moi…
Depuis que j’ai un enfant, je suis ÉPUISÉE ! Je n’ai pas fait une nuit complète depuis un an , dormir plus de 4h d’affilés mon corps ne connaît plus , les cernes sont devenues une partie normale de mon visage… et le manque de sommeil a entraîné un état de fatigue qui a fait que je ne supportais plus rien ni personne !
Je m’énervais parce que je ne dormais pas assez , et puis je ne dormais pas assez parce que parfois je me réveillais déjà énervée …. parce que je ne dormais pas assez… et le cercle vicieux est devenu plus vicieux quand j’ai commencé à parler de comment j’étais fatiguée de ne pas dormir assez … plus je me plaignais et plus j’étais fatiguée … et of course plus j’étais fatiguée plus je me plaignais … quand mon fils se réveillait la nuit c’était la crise de nerfs , au lieu de me résigner face à une situation sur laquelle je n’avais aucun contrôle !( à moins de filer un somnifère au mec ..)  … je rechignais à me lever et je râlais et je râlais…. résultat des courses en plus de la fatigue je ne profitais pas de mes moments avec mon fils parce que je n’avais qu’une hâte … qu’il se recouche ! quelques nuits c’était encore pire parce que j’allais chercher la bagarre avec mon mari… s’il ne se lève pas pour aider je râlais parce qu’il ne s’est pas levé, s’il se lève pour aider je râlais parce que s’il se lève c’est qu’il considère que je ne me débrouille pas assez bien toute seule ( psychooooo) … donc tu rajoutes à la fatigue , une putain de mauvaise ambiance à la maison , parce qu’il est sympa mon mec mais quand tu te fais engueuler à 4h du matin parce que tu pensais bien faire…. la sympathie a ses limites ….donc consciente que je devenais une bitch… j’ai fais ce que les bitches font dans ce genre de situation … c’est à dire rien…
Et les mois sont passés et je tapais des crises à d’autres gens que mon mec… la fatigue y jouait beaucoup et du coup je mettais tous mes comportements de merde sur le coup de la fatigue et de l’irritabilité …et puis un jour je suis aller trop loin… même moi je l’ai compris … et j’ai surtout compris que j’étais arrivé à un stade où j’avais besoin d’aide , que moi toute seule avec toute ma bonne volonté était incapable de me sortir de ce cercle vicieux de négativité dans lequel je m’étais embarqué… et c’est quand tu décides vraiment vraiment de chercher des solutions que dieu, l’univers se met en marche pour t’aider ! C’est comme ça qu’entre deux chansons YouTube je suis tombé sur Dr Shefali Tsabary La nana est PDH de l’éducation et de la psychologie de l’enfant , je me suis dit qu’elle allait enfin me trouver la solution pour endormir mon fils de 20h à 8h! La solution au problème de mon enfant allait être réglée mais ce qu’elle a dit a réglé la solution du problème de l’enfant que j’étais ….
elle a dit: quand t’emmène ton enfant en vacances à l’autre bout du monde et qu’il a une gastro qu est ce que tu fais ? Tu passes ta journée à te plaindre que ton enfant a une gastro ! Ça te fais chier de t’occuper de lui au lieu de bronzer … ce que tu as prévu de faire ne correspond pas à ce que tu fais vraiment ! Et au lieu de penser à ton « now » qui est rempli de couches culottes pas sympa , tu te projettes dans ce qu’aurait dû être  ta journée au bord de la piscine et tu te rend malheureux !
Et c’est exactement ce que je faisais ! Au lieu de me résigner à vivre mon « now » tel qu’il était je rêvais juste de ce que ma nuit aurait été si mon fils dormait de 20h à 8h … au lieu de vivre avec mon corps tel qu’il était je me rendais malade à penser à ce que j’aurais pu mettre comme habits si j’avais 7 kilos de moins … au lieu de profiter de mon dimanche je pensais à ce que je dirai en réunion lundi…. le présent qui est le seul moment sur lequel je pouvais vraiment agir était mis en pause parce que soit je me projetais dans le futur ( comment je vais faire pour tenir toute la journée au boulot demain avec 2h de sommeil au compteur ?) soit je pensais au passé ( oh si seulement j’avais dormi plus longtemps quand je n’avais pas d’enfant!) …
Du coup avec un constat aussi « simple » j’ai décidé de tester un nouveau truc … vivre mon now…
Quand mon fils se réveille la nuit au lieu de râler , j’allais faire ce que j’avais à faire pour l’endormir et au lieu de me dire putain de bordel de merde il va pas dormir ce gamin comme tout le monde et me laisser tranquille bordel de putain de merde… j’allais me dire : je gagne 10 ou 30 minutes de plus dans la journée  avec mon bébé dans les bras et c’est du temps volé au temps … et c’est de là que la pratique de la gratitude a commencé
Au lieu de râler parce que mon enfant ne dormait pas , je profitais de moments supplémentaires en tête à tête avec lui , au lieu de râler parce qu’il est 7h dimanche matin et qu’il est déjà réveillé j’en profitais pour aller au marché et boire un café et faire les courses avant le gros rush de 10h midi …
Au lieu de me dire que j’aurais pu mettre cette robe si je pesais 7 kilos de moins j’achetais le bon jean qui me fait sentir plus chic … plus mince maintenant !
Au lieu de me dire putain il est 4h je dois prendre mon vol à 6h du matin si seulement je pouvais dormir jusqu’à 10h tous les jours, je me dis super j’ai la chance de voyager quand d’autres en rêvent sans pouvoir se l’offrir … et ça a l’air de rien dit comme ça mais ça shiffte complètement mon mindset !
Je ne dis plus je suis fatiguée et pourtant je le suis …. je ne mens pas Non plus en disant je suis hyper énergétique ! Mais j’essaie de ne plus dire que je suis fatiguée et si des jours ça sort , je fais en sorte de toujours dire : fatiguée mais hamdoulah mieux qu’avant !
Et pourtant je dors encore très peu… mon fils se réveille toujours autant voire parfois plus qu’avant ! Mais je suis mieux dans ma peau, mieux dans mes relations , mieux dans mon couple … parce qu’en vrai le problème ce n’était pas mon fils qui dort pas ou mon mari qui aide ou n’aide pas , ou ma voisine qui fait du bruit à 7h du matin … le problème c’est comment moi je vivais tout ça ! Au lieu de me résigner face a des situations sur lesquelles je n’avais aucun contrôle , je me « battais «  bêtement contre des moulins à vent… le fait de changer ma perception de tout ce qui me dérangeait a changé mon énergie !
Et de la j’ai commencée tous les soirs avant de dormir à lister les choses pour lesquels j’étais reconnaissante : le sourire de mon fils le matin , l’odeur de mon mari dans le lit le soir , la place assise que j’ai eu au métro en rentrant , la dernière capsule de café trouvait au fond de mon sac à 16h, le plat chaud que ma mère m’a laissée au micro onde …. la vieille robe que j’ai réussis à enfiler sans problème … et vu que j’avais besoin de faire ma liste le soir , je passais ma journée à chercher et noter mes moments de gratitude… au lieu de chercher et noter ce  et ceux qui m’agacent … et franchement rien n’est plus pareil …
Essayez … juste quelques jours …. essayez de vivre dans le moment,  de vous résigner face à des situations sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle … de vous focaliser sur vos moments de gratitude … de ne pas vous comparer à ceux qui font des trucs de plus ou de mieux que vous sur Instagram mais comparez vous à la vieille dame qui mendie tous les matins au même endroit de votre station de métro … je vous souhaite d’avoir le courage et la détermination d’essayer … et surtout je vous souhaite de trouver cette sérénité que seule la gratitude nous offre …
Amen

Soyez le premier à laisser un commentaire

Current month ye@r day *