Aeroport actually!

nathalie-Crane-copie-1

 

J’adore voyager ! ( breaking news!!)

ça c’est une certitude

et j’en ai pas beaucoup dans ma vie, mais ça vous le savez déjà..

mais une incertitude plane toujours sur le fait que j’aime ou pas les aéroports…

un aéroport c’est toujours deux choses

la joie et l’excitation d’un nouveau départ

la peur et la tristesse d’un nouveau départ..

dans un aéroport il y’a toujours un enfant qui pleure un papa qui s’en va et une maman désabusée..

..

il y a toujours un couple qui s’embrasse, se quitte, le mec revient, re embrassade et prise dans les bras …

il y a toujours un vieux couple qui se dispute parce que la femme est persuadée que l’embarquement est porte B et que le vieux est persuadé que l’embarquement est porte F ..

il y a toujours un groupe de français qui râlent pour X raisons ( on croise des français dans tous les aéroports du monde .. True story ça doit être à cause ( ou grâce à ça dépend comment on voit les chose ) des RTT)

il y a toujours des mamans, parfois même des familles entières ( aéroport de Casa à une période de rentrée scolaire) avec les yeux emplis de larmes qui regardent un enfant s’éloigner …

 

trop de tristesse dans les aéroports je vous dis…

 

Mais il y a aussi, des enfants trop contents d’entrer dans le monde des adultes, qui ne regardent plus les yeux emplis de larme de leurs parents et qui courent vers la porte d’embarquement

il y a des couples avec les yeux qui brillent , la main dans la main qui partent à leur premier voyage ensemble ( comment je le sais? lors du premier voyage le mec porte toujours tous les bagages, et la fille porte des talons pour ressembler à Elisa Sednaoui qu’elle a vue sur le Elle)

 

Dans les aéroports il y’a des surprises

Retrouver quelqu’un qui nous attend quand on s’attendait à voir personne…

Voir une culotte rouge cerise arriver seule sur un tapis et une fille en ni9abe se jeter dessus ( un vol Paris – Rome)

Voir un mec monter très très classe dans l’avion, rester classe 2h et vomir son champagne sur l’hôtesse air france devant les « économiques » si ça c’est pas la honte !

 

Voir un ananas sur le tapis roulant ( true story , sur un vol Goa- Delhi)

Voir une « Manta » rouge aux motifs verts descendre d’un vol air France ( true story, vol Marrakech – Lille)

Entendre un policier te dire : madwrich m3a khouk b chi sriyéfe? ( God I love Casablanca )

Voir des gens désabusés car justement personne n’est venu les chercher

Je n’ai jamais su si j’aimais les aéroports,

Ma relation avec ces lieux a toujours été très complexe,

je me laisse facilement affecté par les larmes d’un enfant, j’ai envie d’aller voir le couple qui se sépare et leur dire: arrêtez les conneries les mecs, les relations longue distance ne marchent pas !

Je trouve que les aéroports perdent leur côté « pragmatique » qui est servir de port de départ et d’arrivée, pour endosser un rôle « affectif » qui le plus souvent me soule… voilà c’est dit…

 

Et je me retrouve là, à CDG avec cet énorme sourire béa sur mon visage, à répondre au mec à l’embarquement : Deuxième voyage à New York

Et il me répond: ah New york un jour, new york Toujours ..

Et moi je pense, on est assez amis pour lui demander de me passer en business?

Je cours dans les couloirs comme un enfant de 4 ans un matin de noël , et je me dis que les aéroports c’est comme un « turning point » dans la vie de chacun, c’est un vrai « port » , un départ ou une arrivée, et on n’a pas à l’aimer ou le détester, ce qu’on aime ou ce qu’on déteste c’est la perspective de ce qui nous attend de l’autre côté ….

L’état d’euphorie ( départ new york) ou pur dépression chronique ( easy jet pour Casablanca ..) n’est que la réflexion de ce qu’on « attend » de l’autre côté …

Je ne sais pas si j’aime les aéroports, mais j’aime cette idée, que cet homme que je ne connais pas, va m’emmener dans ce A380 vers a better world …

J’attends donc l’arrivée et prie pour voir arriver un ananas derrière ma valise …

Une marocaine à new york

Soyez le premier à laisser un commentaire

Current month ye@r day *