A PERSONAL CHAPTER

 

out-of-time-garance-dore

Crédit Garance Doré

 

Avec l’âge on change , physiquement , mais surtout notre vision de la vie, des gens , des priorités , change ….

En voiture la dernière fois j’avais devant mois 3h de route et le temps de réfléchir ( c’est fou quand on n’est pas « obligé » d’être collé à un iPhone sur Instagram /Facebook , et bah on réfléchit et on réfléchit bien ! essayez , vous allez adorer ! )

Du coup j’ai réfléchi pendant ce trajet , au changement, au renouveau, aux nouvelles personnes qu’on peut devenir et j’ai réalisé qu’au cours de ces 3 dernières années j’ai beaucoup , beaucoup changé , je ne suis pas en train de devenir moine bouddhiste et je ne me lève pas à 5h pour dire bonjour au soleil… mais ma quête est bien en cours .., et vu que le « nouveau » cherche sa place, il chasse le reste , et du coup des choses changent, des habitudes changent… et par la force des choses je change ….

J’ai donc listé dans ma tête les 3 preuves que je suis une nouvelle personne

 

- Je me réveille à 6h du matin tous les jours ( ça peut ne choquer PERSONNE cette histoire) mais quand j’habitais à Paris je me levais à 8H30 tous les jours et je courrais au bureau direct ( ça vaaaaaa je me lavais en 3 minutes 30 avant) et je buvais 5 café avant 11h  , aujourd’hui je ne peux plus faire ça, j’ai besoin de prendre mon temps le matin , je ne bois plus de café à la maison ( OMG Georges Clooney si tu me lis) , je prépare mon propre smoothie tout frais , et  je lis TOUT sauf le journal , et je n’allume plus ma télé ( la dépression devant BFM c’est finish) . j’ai une heure le matin rien que pour moi, je mets de l’ordre dans mes idées pour la journée , et puis je mets une playlist de Fayrouz et je me prépare pour sortir …

Ce rituel a transformé ma journée ! littéralement transformée, je ne suis plus entrain de courir , je commence la journée avec plus de sérénité, je ne subis plus mes jours …

… mais prendre le temps le matin veut dire … se coucher tôt. je ne reste plus réveillé plus tard que 23H , ça me vaut des remarques de tout mon entourage : – mami va se coucher  …

y’a même un pari secret sur : est-ce que je ne dormirai pas le soir de mon mariage sur 3emaria … mais je m’en fou , ce qui me ramène au deuxième point de changement

 

- Je m’en fou ! l’avis des gens, leur approbation, la méchanceté , la critique … tout glisse .

Faut savoir que j’ai toujours cherché qu’on « approuve » ou qu’on like ce que je dis et ce que je fais ( j’ai un blog, et des push quand j’ai des likes et des commentaires … et puis à l’air du tweet , de l’insta et du Facebook , tu es liké donc tu existes) , aujourd’hui ce « trait » de mon caractère est en train de disparaître , et je pense que le blog m’a énormément aidé , recevoir des messages négatifs et des critiques non constructives m’a appris ( avec le temps, beaucoup de temps et de patience) que ce qui m’importe VRAIMENT c’est que MOI je sois en cohérence et en paix avec moi, et si cet élément est valide , l’avis de l’autre n’a pas vraiment de l’importance , j’écoute, je respecte mais ça ne m’affecte plus

 

- je n’ai plus de patience pour la médiocrité , mais à tous les niveaux ! avant si je commençais un livre médiocre je me sentais toujours obligé de le finir , même chose pour un film, … même chose pour une relation …

Je savais que c’était médiocre , mais je continuais en espérant que ça change , un amour médiocre , une amitié médiocre qui bouffent ton temps et ton énergie. avec le temps j’ai appris à faire confiance à mon intuition et à mon « expérience en matière de médiocrité  » je sais dorénavant reconnaître une fille très sympa, très gentille, en recherche d’amour et de validation qui passera des soirées à boire sur mon canapé et à me raconter son enfance difficile et ses choix terribles en matière d’hommes et je l’écouterai et je lui ferai à manger et je lui donnerai des conseils , mais elle n’est pas consciente d’être médiocre à tous les niveaux de sa vie, donc elle ne changera pas et j’aurais perdu beaucoup de bouteilles de Chablis, beaucoup de tagines au poulet et un nombre incalculable d’heures précieuses de ma vie que je ne récupérerai jamais , donc un mauvais livre s’il est mauvais sur 3 chapitres et bah j’arrête de le lire, une relation qui me demande beaucoup trop d’effort et ne m’apporte rien je l’arrête … et par la force des choses ….

- ….. Je m’éloigne … et ça c’est LE gros changement, je m’éloigne de gens que j’ai aimé et d’autres que j’aime toujours . je m’éloigne de gens que je suspecte d’être toxiques , j’évite des soirées peuplées de monde , des dîners où on abordera des sujets qui m’intéressent pas ( la montre Chanel, le compte offshor, les seins de Mélanie, le divorce de Charlotte … les implants mammaires d’Eric ( oui ça existe , malheureusement ) ,et s’éloigner ça fait mal aux gens qu’on aime parce qu’ils ne comprennent pas , mais nous on comprend sauf qu’on a pas les bons mots pour dire : Je t’aime, mais tu ne me plais plus !

j’avais entendu cette phrase dans un film à l’eau de rose il y’a des années et je n’avais pas compris : I love you , but I dont like you anymore ! mais aujourd’hui je sais ce c’est que d’aimer quelqu’un très fort comme s’il était une part de toi, mais ne pas apprécier sa compagnie, ne pas apprécier sa personnalité et voir à quel point chacun à évoluer dans un sens différent … au début j’en ai souffert parce que moi-même je ne comprenais pas le dilemme , mon cœur qui dit j’aime, et mon corps / mon esprit qui disent j’ai de plus en plus de mal. aujourd’hui j’ai arrêté de culpabiliser , je ne peux plus m’imposer des choses , même pas par amour …. parce qu’au final je suis arrivée à la conclusion la plus cruciale de toute …..

Je suis devenue ma propre priorité … et ce n’est pas égoïste , ni self centered , comment peut-on être une bonne personne pour les gens autour de nous si nous sommes incapables d’être « bons envers nous-même … et pour une petite fille qui a grandi dans une culture où le « moi » n’est pas très présent, où on nous éduque à penser d’abord aux autres , et où on nous apprend que si on pense un jour à nous-même on est de mauvaise personnes, l’émancipation était extrêmement difficile ….

Ce post est extrêmement long et j’ai encore envie de vous dire plein de choses, j’ai envie de vous dire qu’un jour faudra battre cette célèbre phrase qu’on a nous répété plusieurs fois : 7assa brass’ha , ou 7ass brasso, j’ai envie de vous dire que ça ne serait pas une mauvaise chose si on commençait à répéter cette phrase avec plus de positivé , parce que ce n’est pas une malédiction d’être  » full of yourself » … mais ça c’est une autre histoire, et je vais avoir besoin de 3h de route pour y réfléchir

En attendant je vous souhaite des matinées calmes , des smoothies frais, des soirées entourées de gens qui ont une bonne énergie et une vie où vous ne vous imposez rien qui ne vous correspond pas, même pas par amour, surtout pas par amour …

 

Une marocaine « Oprahisé »

3 Comments

  • Répondre juillet 22, 2016

    Meriem Dibaj

    Bravo Madame!

    Crier haut et fort ce que tout le monde pense tout bas… ça prend du courage… beaucoup même!

    Merci beaucoup… de donner raison à la raison et de dire non à l’hypocrisie d’une société qui nous a étouffée par une culture schizophrène… au point de nous pousser à la quitter sans remords et préférer devenir «  l’étrangère«  que de vivre à la merci des opinions des autres et leur satisfaction impossible à atteindre!

    Continue à nous donner cette bonne énergie Leila… ( et un bon café tôt le matin pourrait être apprécié également…)

    Bonne journée de l’autre côté de l’atlantique!

  • Répondre juillet 22, 2016

    Lamimine

    J’ai adoré cet article
    Très agréable et très vrai, je ressens souvent la même chose

  • Répondre juillet 22, 2016

    Fatima Zahra Bouallal

    Je suis contente que tu sois revnue :)
    ça me manque de lire des articles comme ça !

Répondre

Current month ye@r day *